Le bagel, nouveau roi du déjeuner

 En 2014, 150 millions de bagels ont été vendus en France et les ventes ne cessent de s'envoler.

France 2

Il s'agit d'un vrai succès en matière de restauration rapide : le bagel, un petit pain rond avec un trou au milieu. Il se pose en concurrent du sandwich, du hamburger ou de la pizza. Ferme, moelleux, généreux, à l'heure du déjeuner, le bagel a conquis les Français. Il aurait bien des atouts : "c'est original, ça se mange bien, c'est assez léger, c'est frais". En 2014, 150 millions de bagels ont été vendus et les ventes continuent de s'envoler.

Recette secrète

À Pantin, près de Paris se trouve le leader du bagel. 80 restaurants dans toute la France. "On fait 15 000 bagels par jour ici, 22 000 sur le territoire français", explique Thierry Veil, cofondateur de "Bagelstein". Dans le pétrin, farine, sucre, huile, levure et un sirop mystérieux. Caramel,  miel ou sirop d'érable, la recette est bien gardée. Chaque disque de pâte va ensuite être troué pour lui donner une forme qui selon la légende remonterait au XVIIe siècle.
Exporté aux États-Unis par les juifs d'Europe centrale, le bagel a gardé son trou et toujours la même recette. Les petits pains sont plongés dans un bain d'eau bouillante, il se forme alors une croûte, c'est ce qui va préserver son moelleux pendant la cuisson au four. Aujourd'hui, une entreprise de bagels s'est même lancée dans la grande distribution.

Le JT
Les autres sujets du JT