Laits infantiles contaminés : "Il faut renforcer les autorités de santé", estime UFC-Que Choisir

Nicolas Godfroy, de l’UFC-Que Choisir, estime que les autorités de santé ont besoin de moyens pour prévenir des affaires comme la récente contamination du lait infantile Lactalis par des salmonelles.

Façade de de l\'association de consommateurs UFC Que Choisir, le 25 mars à Nantes (Loire-Atlantique). 
Façade de de l'association de consommateurs UFC Que Choisir, le 25 mars à Nantes (Loire-Atlantique).  (JACQUES LOIC / PHOTONONSTOP / AFP)

Après l'affaire du lait infantile de la société Lactalis contaminé par des salmonelles, Nicolas Godfroy, responsable juridique de l’UFC-Que Choisir, a estimé, mardi 19 décembre sur franceinfo, qu'"il faut renforcer les autorités de santé."

On a régulièrement des scandales et on voit que les autorités de santé ont besoin de moyens pour prévenir, pour faire plus de contrôles et avoir la possibilité de réagir plus rapidementNicolas Godfroy (UFC-Que Choisir)à franceinfo

Saisie par des consommateurs inquiets, l'UFC-Que Choisir va déposer plainte pour "tromperie auprès du procureur de la République de Paris, explique Nicolas Godfroy. La question pour le moment est de savoir pourquoi il y a eu cette contamination et pourquoi on ne l'a pas détectée avant."

L'association de consommateurs souhaite "que l'on détermine si tout a été vraiment fait et si il y a une volonté de minimiser un peu ou si au contraire on a bien pris la mesure de l'ensemble de la problématique."

Laits infantiles contaminés : "Il faut renforcer les autorités de santé", estime UFC-Que Choisir
--'--
--'--