VIDEO. Lait infantile contaminé : Le Maire accuse Lactalis d'être "une entreprise défaillante"

Le ministre de l'Economie a annoncé qu'il recevrait les acteurs de la grande distribution, jeudi soir, et la direction de Lactalis, vendredi.

Voir la vidéo

Le gouvernement tape du poing sur la table. Le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, a accusé, jeudi 11 décembre, l'entreprise Lactalis d'avoir été "défaillante" dans la gestion du dossier du lait infantile contaminé. "Elle est la seule responsable de la qualité et de la sécurité des produits mis sur le marché", a-t-il rappelé, affirmant que l'Etat avait dû se "substituer" à l'entreprise.

>> Lait infantile contaminé : suivez notre direct

Lors d'une conférence de presse, le ministre a annoncé que "91 établissements ont été identifiés qui détenaient des boîtes de lait infantile qui auraient dû être retirées de la circulation : 30 grandes surfaces, 44 pharmacies, deux crèches, 12 hôpitaux et trois grossistes". Il a promis 2 500 contrôles supplémentaires et convoqué les acteurs de la grande distribution, dans la soirée, "pour faire un point sur la situation et les rappeler à leurs obligations". La direction de Lactalis sera, elle, reçue vendredi.

Bruno Le Maire s\'exprime lors d\'une conférence de presse sur l\'affaire Lactalis, le 11 janvier 2018, au ministère de l\'Economie, à Paris.
Bruno Le Maire s'exprime lors d'une conférence de presse sur l'affaire Lactalis, le 11 janvier 2018, au ministère de l'Economie, à Paris. (CHRISTIAN HARTMANN / REUTERS)