Cet article date de plus de trois ans.

Lait infantile contaminé : le PDG de Lactalis tire les leçons de la crise

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
lactalis
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Lactalis a annoncé ce jeudi 1er février dans Les Échos que le problème lié aux salmonelles pourrait remonter à 2005. Il n'est donc pas exclu que d'autres bébés aient été contaminés.

Des bébés ont-ils consommé du lait contaminé entre 2005 et 2017 ? "On ne peut pas l'exclure", estime le patron de Lactalis. Dans Les Échos, Emmanuel Besnier donne sa version sur la crise sanitaire qui a frappé son groupe. Ce sont bien des travaux qui ont libéré des salmonelles sur son site de Craon, en Mayenne. La bactérie responsable est la même que celle de 2005. 140 bébés étaient alors tombés malades.

Des salariés reclassés

Le PDG doute de la fiabilité des tests opérés dans son usine. "Nous avons beaucoup de mal à comprendre comment 16 000 analyses réalisées en 2017 ont pu ne rien révéler", concède Emmanuel Besnier aux Échos. Le groupe laitier va notamment travailler avec un second laboratoire extérieur. Lactalis ferme définitivement la tour de séchage infestée. Les salariés concernés se verront proposer des solutions de reclassement. La crise va coûter au géant mondial plusieurs centaines de millions d'euros.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.