Cet article date de plus de quatre ans.

Lait infantile contaminé : Lactalis et l'État pointés du doigt

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
lactalis
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Les autorités ont-elles trop tardé à retirer les lots de lait infantile contaminés aux salmonelles ? Le ministère de l'Agriculture dément. Le groupe Lactalis n'aurait pas alerté l'administration lors de tests sanitaires révélant des anomalies.

L'usine incriminée est celle de Craon, en Mayenne, à l'arrêt depuis le 8 décembre. Seule la partie qui fabrique les fromages fonctionne toujours. La découverte de salmonelles dans le lait pour nourrissons a porté un coup sévère à l'image de marque du premier groupe laitier mondial. Lactalis a dû opérer un retrait massif de son lait contaminé en France et dans le monde.

Des contrôles remis en cause

Ce mercredi 3 janvier, Le Canard enchaîné met en cause les contrôles sanitaires réalisés en septembre. Ils n'auraient rien repéré. Les parents s'interrogent. Le préfet de la Mayenne se défend d'avoir voulu protéger la multinationale. De son côté, Lactalis reconnaît ne pas avoir signalé aux autorités des traces de salmonelles repérées dans ses installations en août. Lactalis réalise un chiffre d'affaires de 17 milliards d'euros, emploie 75 000 salariés sur 246 sites répartis dans 17 pays.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.