Lait infantile contaminé : Carrefour rattrapé par l'affaire Lactalis

Carrefour a reconnu mercredi 10 janvier avoir vendu plus de 400 produits infantiles après le rappel des lots contaminés. Après E.Leclerc, Auchan et Système U, ces nouveaux aveux interrogent sur la procédure de rappel.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le numéro deux de la grande distribution en France, Carrefour, a reconnu mercredi soir avoir vendu 434 produits Lactalis qui auraient dû être retirés des rayons à partir du 2 décembre. Après E.Leclerc, Auchan ou Système U, toutes les grandes enseignes sont concernées par le non-respect du retrait des lots de boîtes de lait en poudre contaminées à la salmonelle.

Contrôles accrus

La répression des fraudes multiplie les contrôles partout en France pour comprendre ces défaillances. "Si des produits rappelés sont toujours commercialisés, les agents exigent que ces produits soient retirés immédiatement des rayons", explique Virginie Beaumenier de la DGCCRF. Les unes après les autres, les enseignes de la grande distribution ont avoué des erreurs et présenté leurs excuses. Certaines ont décidé de ne plus vendre de produits Lactalis et de détruire leurs stocks.

Le JT
Les autres sujets du JT
Hypermarché Carrefour du centre commercial Toison d\'or à Dijon (Côte-d\'Or).
Hypermarché Carrefour du centre commercial Toison d'or à Dijon (Côte-d'Or). (MAXPPP)