Lait contaminé : la salmonelle refait parler d'elle

Entre 2006 et 2016, 25 nourrissons ont été contaminés à la salmonelle par la même souche que celle de l'usine Lactalis en Mayenne. Dans une interview accordée aux Échos ce jeudi 1er février, le PDG du groupe laitier a admis que la bactérie avait été détectée dans son usine dès 2005.

Cette vidéo n'est plus disponible

Deux mois après le début de la crise dans l'usine de Craon (Mayenne), le PDG de Lactalis fait ses aveux : son lait pourrait avoir été contaminé à la salmonelle depuis 2005. Dans une interview aux Échos ce jeudi 1er février, Emmanuel Besnier reconnaît que la bactérie est présente dans l'usine depuis treize ans. "On ne peut donc pas exclure que des bébés aient consommé du lait contaminé sur cette période", a déclaré le dirigeant du groupe laitier.

Une crise qui coûte cher

Treize années durant lesquelles 25 nourrissons ont été contaminés par la même souche de bactérie selon l'Institut Pasteur. Les familles des victimes se disent sidérées. Ce sont bien les travaux dans la tour numéro 1 qui ont provoqué la contamination. Le PDG de Lactalis met aujourd'hui en doute la fiabilité des tests. La tour de séchage contaminée sera définitivement fermée et les 357 salariés reclassés dans d'autres sites du groupe. La crise coûtera plusieurs centaines de millions d'euros à Lactalis.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Besnier, le patron du groupe Lactalis est convoqué ce vendredi 12 janvier après-midi à Bercy. Lactalis a toujours entretenu le culte du secret. Au départ, c\'était une petite fromagerie de famille. Aujourd\'hui, c\'est un empire, un groupe leader mondial dans son secteur.
Emmanuel Besnier, le patron du groupe Lactalis est convoqué ce vendredi 12 janvier après-midi à Bercy. Lactalis a toujours entretenu le culte du secret. Au départ, c'était une petite fromagerie de famille. Aujourd'hui, c'est un empire, un groupe leader mondial dans son secteur. (France 2)