Lactalis : perquisitions dans cinq sites du géant laitier

Le scandale Lactalis se poursuit sur le terrain judiciaire. Ce 17 janvier a été marqué par des perquisitions dans cinq sites du groupe, dont le siège et le site de Craon (Mayenne).

France 3

Plusieurs perquisitions se sont déroulées ce mercredi 17 janvier au matin dans le cadre de l'enquête préliminaire ouverte, le 22 décembre dernier, par le pôle santé publique du parquet de Paris dans l'affaire des laits infantiles contaminés. "Les enquêteurs recherchent des documents, des témoignages, pour savoir si Lactalis a tardé volontairement à déclarer aux autorités son problème de salmonelle et donc volontairement retardé le retrait de millions de boîtes de lait infantile incriminées", explique Pierre-Érik Cally en direct de Laval (Mayenne).

Ont-ils été assez réactifs ?

Au centre de l'enquête, il y a bien ce problème de chronologie. "Lactalis a été le premier à découvrir ces traces de salmonelle au cours d'auto-analyses, mais ont-ils été assez réactifs ? C'est ce que les enquêteurs tentent de découvrir au travers de ces cinq perquisitions. Sur le site de Craon, les enquêteurs sont toujours là et les entrées sont encore contrôlées ce soir par les gendarmes de la brigade locale", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le quartier général de Lactalis à Laval (Mayenne), le 12 janvier 2018.
Le quartier général de Lactalis à Laval (Mayenne), le 12 janvier 2018. (DAMIEN MEYER / AFP)