Lactalis : le récit d'un scandale

35 nourrissons ont été contaminés en France par des laits contaminés par des salmonelles, et ont dû être hospitalisés. Retour sur les faits avec France 3.

Voir la vidéo
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le scandale Lactalis débute en septembre dernier quand 20 bébés tombent malades, contaminés par des salmonelles. Tous ont consommé du lait premier âge Lactalis, fabriqué dans l'usine de Craon en Mayenne. En août, Lactalis a pourtant effectué des contrôles dans cette usine, qui ont révélé la présence de salmonelle. Mais ces contrôles ne sont pas rendus publics, il faut attendre le 2 décembre pour que 12 lots de lait infantile soient retirés du marché, à la demande du ministère de la Santé. Dans les jours qui suivent, cinq bébés sont à leur tour contaminés.

Une première plainte

Le 10 décembre, le gouvernement ordonne un deuxième retrait de 600 lots de lait infantile. Un père de famille dépose alors plainte contre Lactalis pour mise en danger de la vie d'autrui. Le 21 décembre, troisième retrait. Tous les produits Lactalis, sortis de l'usine de Mayenne, sont interdits à la vente. L'usine est à l'arrêt. Les laits infantiles incriminés doivent être retirés des rayons des pharmacies et de tous les supermarchés. Pourtant, le 2 janvier, une mère de famille achète ce lait chez Leclerc dans le Nord. Plusieurs autres enseignes de grande distribution reconnaissent avoir mis en vente ces produits pourtant interdits. Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour blessures involontaires et mise en danger de la vie d'autrui.

Le JT
Les autres sujets du JT
Du lait Milumel dans les rayons d\'un supermarché de Toulouse (Haute-Garonne), le 12 décembre 2017.
Du lait Milumel dans les rayons d'un supermarché de Toulouse (Haute-Garonne), le 12 décembre 2017. (MAXPPP)