Lactalis : des bébés contaminés dès 2005

25 bébés ont été contaminés à la salmonelle par le lait de Lactalis entre les deux épidémies de 2005 et de 2017. C'est l'institut Pasteur qui le révèle, affirmant que c'est bien la même bactérie qui est en cause. 

Cette vidéo n'est plus disponible

C'est désormais une certitude : c'est la même bactérie qui a contaminé l'usine Lactalis entre 2005 et 2017. Pendant 12 ans, cette salmonelle n'a pas quitté le site de production. D'autres bébés ont-ils été contaminés au cours de ces douze années ? Oui. D'après l'institut Pasteur, 25 cas ont été détectés, tous infectés par exactement la même souche, mais l'épidémie est restée limitée. L'industriel était-il au courant ? En partie. A plusieurs reprises, des contrôles avaient révélé la présence de la bactérie dans l'usine, mais pas dans le lait. 

Des traces de salmonelle à proximité de la deuxième tour de production ?

Ce jeudi 1er février, le président de Lactalis affirme vouloir repartir sur des bases saines : "J'ai pris la décision de fermer définitivement la tour de séchage numéro un. C'est une décision difficile, mais indispensable", a déclaré Emmanuel Besnier. Une décision qui arrive bien tard pour les familles des victimes, qui estiment que l'entreprise n'a pas fait en temps voulu ce qu'elle aurait dû faire. La fermeture de la tour n°1 suffira-t-elle ? Pas sûr. Il y a huit jours, au cours de cette audition, la répression des fraudes évoquait des traces de salmonelle cette fois à proximité de la deuxième tour de production. 


Le JT
Les autres sujets du JT
une enseigne \"Lactalis\" sur le site de Laval (Mayenne).
une enseigne "Lactalis" sur le site de Laval (Mayenne). (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)