Cet article date de plus de trois ans.

Lait contaminé : les précédents scandales alimentaires

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Lait contaminé : les précédents scandales alimentaires
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Lactalis vient de retirer de la vente 720 lots de lait infantile susceptible d'avoir été contaminé à la salmonelle. Mais le groupe laitier n'est pas le premier à traverser ce type de crise.

Trois semaines de crise, c'est le temps qu'il aura fallu avant d'entendre Lactalis. Aucun regret exprimé. Garder le silence, voire minimiser, c'est d'ailleurs l'une des tentations des marques face à la crise. En 1990 déjà, Perrier en avait fait de même avec ses bouteilles contenant pourtant trois fois plus de benzène que les quantités autorisées. La marque est même soutenue par les autorités sanitaires. Une mauvaise communication qui aura coûté à Perrier sa place de numéro un du secteur.

Jouer la transparence

Face aux scandales alimentaires, d'autres marques ont préféré reporter la faute sur autrui. C'est le cas de Findus et ses lasagnes à la viande de cheval. La marque met immédiatement les projecteurs sur son fabriquant Comigel qui lui-même se retourne vers son fournisseur Spanghero, qui rappelle importer de la viande de Roumanie via des intermédiaires chypriotes et néerlandais. D'autres marques enfin ont préféré jouer la transparence comme Quick, après le décès d'un client intoxiqué dans l'un de ses restaurants. La chaîne réagit immédiatement.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.