La mayonnaise Bénédicta se fera avec des œufs de poules élevées en plein air d'ici 2020

L'association de défense des animaux de ferme Welfarm a annoncé, lundi, que Kraft Heinz Europe s'engage à ne plus utiliser des œufs issus de l'élevage en plein air d'ici 2020 pour l'ensemble de ses produits confectionnés en Europe.

Entrée de l\'usine de mayonnaise, moutarde et sauces Heinz Bénédicta à Seclin (Nord).
Entrée de l'usine de mayonnaise, moutarde et sauces Heinz Bénédicta à Seclin (Nord). (MAXPPP)

Kraft Heinz Europe, propriétaire de la marque Bénédicta et filière du groupe américain Kraft Heinz, s'est engagé à ne plus utiliser que des œufs issus de l'élevage en plein air d'ici 2020 pour l'ensemble de ses produits confectionnés en Europe, a annoncé l'association de défense des animaux de ferme, Welfarm, lundi 7 août.

Une demande datant de 2014

Welfarm, qui sollicitait le numéro cinq mondial de l'agroalimentaire depuis plusieurs années, a salué cette décision. Elle a obtenu confirmation dans un mail daté du 1er août que franceinfo a pu consulter. En 2014, Welfarm avait remis à la marque une pétition de 45 000 signatures l'appelant à faire "preuve d'éthique et de responsabilité en bannissant les œufs de poules en cage de ses recettes".

Cette décision concerne notamment la mayonnaise Bénédicta, qui représentait en 2009 environ un pot de mayonnaise sur cinq vendu en France. Amora et Maille en 2009 et Lesieur en 2011 se sont déjà détournés des œufs de poules élevées en cage.