Cet article date de plus de quatre ans.

Gaspillage alimentaire : la seconde vie des fruits et légumes abîmés

Publié
Durée de la vidéo : 5 min.
Gaspillage alimentaire : la fin de la vente en libre-service des fruits et légumes ?
France 2
Article rédigé par
France Télévisions
Plusieurs grands magasins se mobilisent pour éviter de jeter les fruits et légumes frais. 
Des mandarines éventrées, des bananes noircies, des raisins écrasés. Chaque année, la grande distribution retire de ses rayons pour plus de 600 000 millions d'euros de fruits et légumes. Des produits comestibles à la poubelle, pourquoi autant de gâchis ? Chaque jour, Mohammed Abassi met 15 tonnes de fruits et légumes frais en rayons. Mohammed Abassi sait qu'il faut les manipuler avec doigté. Des heures durant, tous ces produits vont être tâtés par des centaines de mains. À la fin de la journée, plus de 400 kg de fruits et légumes n'iront pas à la caisse. Une perte nette de 800 euros pour le magasin.

Pâtisserie ou biogaz

Pour limiter les dégâts, ici les plus beaux fruits finissent en pâtisserie, les plus abîmés seront envoyés vers une usine de méthanisation pour faire du biogaz, du carburant. Et le plus gros des stocks sera, comme l'exige désormais la loi, donné à des associations. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Alimentation

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.