Foie gras : des blocs sont-ils gorgés d'eau ?

La répression des fraudes a testé plusieurs lots de foie gras. Sans le savoir, on mange parfois du foie gras gorgé d'eau.

France 2

Le foie gras est dans le viseur de la répression des fraudes. Une vaste enquête est menée l'an passé. 35 prélèvements, 207 contrôles dans 68 établissements. Les trouvailles sont parfois troublantes : résidus de plumes, morceaux gonflés à l'eau, de quoi couper l’appétit des consommateurs. "J'ai entendu beaucoup de choses sur le foie gras mais la méthode de mettre de l'eau dans le foie gras, je n'avais jamais entendu", explique une Lilloise.

Trop d'eau, trop peu de viande

Particulièrement ciblé par les autorités, les blocs de foie gras, c'est-à-dire du foie gras reconstitué obtenu en le mélangeant avec de l'eau. La quantité ne doit pas excéder 10% et les morceaux de viande doivent représenter 30% du poids du produit. Or, dans 4 prélèvements sur 10, il y a de l'eau en excès. L'enquête inquiète les producteurs et leur fait craindre des répercussions pour la filière.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une enquête de la DGCCRF révèle un non-respect de la quantité maximale d’eau ajoutée dans les foies gras (photo d\'illustration).
Une enquête de la DGCCRF révèle un non-respect de la quantité maximale d’eau ajoutée dans les foies gras (photo d'illustration). (LOIC VENANCE / AFP)