Enquête : quand la traçabilité de la viande fait défaut

Publié
Durée de la vidéo : 4 min.
Enquête : quand la traçabilité de la viande fait défaut
FRANCE 2
Article rédigé par
J.Bigard, V.Gaglione, E.Martin, A.Guiraud, L.Krikorian, Y.Moine, E.Noel - France 2
France Télévisions

Difficile de savoir à chaque fois d'où vient la viande que l'on consomme. Les Français se sont davantage intéressés aux circuits courts pendant le confinement. Les équipes de France Télévisions ont mené leur enquête au-delà des étiquettes. 

La répétition depuis plusieurs années des scandales sanitaires qui concernent la viande de quoi couper l'appétit à l'heure du repas. Aujourd'hui, un contrôle sur trois révèle des problèmes de traçabilité sur la viande. Au supermarché, l'origine de la viande manque parfois sur les étiquettes. Dans un rayon censé être réservé à une viande originaire de France, certains lots sont d'origine inconnue. Pourtant, cela est obligatoire. Un vendeur assure qu'elle viendrait d'Espagne, et l'enseigne reconnaît un défaut d'étiquetage. 

Des fraudes organisées

Ces anomalies existent, mais parfois, les fraudes sont organisées. Un atelier de découpe a par exemple été récemment condamné pour avoir acheté de la viande aux Pays-Bas avant de falsifier les étiquettes pour faire croire qu'elle était française. "Je ne pouvais pas m'approvisionner en France à ce moment-là, et puis voilà, j'ai fait ça", lance son dirigeant. Selon un autre responsable, la demande sur certaines pièces de viande serait plus importante que l'offre française. L'atelier a depuis été fermé. Selon les contrôleurs, les fraudes sont rares, et lorsqu'une anomalie est repérée, le système européen de lots numérotés permet de retrouver la viande incriminée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Alimentation

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.