Cet article date de plus de huit ans.

Elle porte plainte parce que son ex-conjoint oblige ses enfants à manger des légumes

La plainte a été déposée à la gendarmerie de Briec (Finistère), raconte "Ouest France".

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Cette mère de famille estime qu'obliger un enfant à manger des légumes verts est un acte de violence. (ATSUKO IKEDA / IMAGE SOURCE / AFP)

Pour cette mère de famille, obliger ses enfants à manger des légumes verts est un acte de violence. Elle a déposé plainte à la gendarmerie de Briec (Finistère) contre le père de ses enfants, rapporte mercredi 4 novembre Ouest FranceElle lui reproche de forcer leur progéniture à manger haricots, concombres, brocolis, courgettes, épinards, endives, salsifis et autres choux-fleurs.

Sans grande surprise, sa plainte n'a pas abouti. Le parquet, qui n'a sans doute pas dû goûter la plaisanterie, ne l'a pas jugée recevable et l'a classée sans suite, précise le quotidien régional. Pour les services du procureur, être obligé d'ingurgiter des légumes n'est pas assimilable à un acte de violence.

Mercredi soir, dans le sud du Finistère, des enfants vont sans doute devoir reprendre des épinards.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.