Dérèglement climatique : à quoi devrait ressembler notre régime alimentaire en 2050 ?

Publié Mis à jour
Dérèglement climatique : à quoi devrait ressembler notre régime alimentaire en 2050 ?
France 3
Article rédigé par
S.Aramon - France 3
France Télévisions

Des chercheurs du CNRS et de l'Inrae ont étudié notre régime alimentaire et font des recommandations afin qu'il s'adapte au dérèglement climatique dans les prochaines années, comme l'explique la journaliste Sandrine Aramon.

Des chercheurs du CNRS et de l'Inrae ont étudié notre régime alimentaire et ont fait des recommandations pour qu'il s'adapte au dérèglement climatique dans le futur.  "Première recommandation : réduire de manière drastique sa consommation de protéines animales. Les ruminants émettent du méthane, c'est un polluant atmosphérique dangereux ainsi qu'un gaz à effet de serre. En 2050, les Français devraient donc diviser par trois leur consommation de viande, diminuant également leur apport en lait d'origine animale", explique la journaliste Sandrine Aramon, présente sur le plateau du 12/13, mercredi 5 octobre.

Les légumineuses pour éviter les carences

Pour éviter les carences, on pourra déguster des légumineuses. "Haricots, lentilles, fèves, pois : ces légumes secs sont excellents pour la santé, leurs qualités nutritionnelles ne font plus débat. Les chercheurs recommandent également de boire du lait de soja pour remplacer les produits laitiers d'origine animale. La France est le deuxième pays producteur européen de soja derrière l'Italie. (...) En 2050, cette génération dite 'frugale' consommera également moins de produits industriels ultra transformés, misant sur des aliments frais et de proximité", poursuit la journaliste. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.