Cet article date de plus de trois ans.

Cuisine : les mille vertus du bouillon d'os

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
6mediabouillonos
FRANCEINFO
Article rédigé par
France Télévisions

Franceinfo nous fait découvrir aujourd'hui l'histoire du bouillon d'os, un plat aux multiples vertus, très utile pendant l'hiver et à déguster au coin du feu.

Le bouillon d'os est une recette vieille comme le monde. Connu depuis la Préhistoire et consommé partout à travers la planète, il est très nutritif. C'est aussi un remède miracle à toutes les maladies hivernales. La préparation de ce bouillon est assez simple et plutôt économique. Il s'agit de cuire des os, du cartilage, des parties gélatineuses d'un animal, à feu doux et pendant 4 à 24 heures. On peut rajouter des légumes pour donner du goût, mais surtout du vinaigre, car c'est l'acidité qui va permettre de dégrader les os et d'en extraire les nutriments. Une fois refroidi, le bouillon a une substance gélatineuse. Plus il contient de gélatine, plus il est riche en collagène et donc bénéfique. On le conserve au frais pendant quatre jours et au congélateur pendant six mois.

Riche en minéraux et en protéines

Car que contient l'os ? Des minéraux, en particulier du calcium, du phosphore et du magnésium, mais aussi des protéines, comme la glycine, un acide aminé antiinflammatoire pour lutter contre les infections, et surtout du collagène. Cette dernière substance, très importante, représente près d'un tiers des protéines de notre corps. En se dissolvant, le collagène libère dans l'eau des acides aminés. Lorsqu'on ingère le bouillon, ces acides aminés fabriquent à nouveau du collagène dans notre organisme, ce qui renforce notre squelette, mais également tous les tissus, notamment notre peau. Le bouillon d'os est également un très bon traitement pour les douleurs articulaires. N'oubliez pas : selon un vieux proverbe, "un bon bouillon peut ressusciter un mort" !

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Alimentation

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.