Consommation : va-t-on vers la mort des hypermarchés ?

Si le nombre d'hypermarchés continue d'augmenter, les grands "paquebots" ne semblent plus rentables. En revanche le nombre de supérettes augmente.

FRANCE 2

Les hypermarchés Casino ont annoncé des fermetures de magasins, de quoi relancer la question de la mort de ces espaces de consommation. "Le modèle n'est pas mort, le nombre d'hypermarchés continue d'augmenter. L'an dernier, on en comptait 2 140, cette année 2 192", indique notre journaliste Jean-Paul Chapel. "On appelle hypermarché une surface de plus de 2 500 mètres carrés. En revanche, ce qui est passé de mode, ce sont ces immenses paquebots de plus de 8 000 mètres carrés, on en ouvre plus", explique-t-il. 

"La rentabilité chute"

 "Le modèle s'essouffle, le chiffre d'affaires de progresse plus, il a même légèrement diminué. Et comme les coûts continuent d'augmenter, la rentabilité chute", démontre notre journaliste. Ce dernier explique ainsi que c'est le commerce de proximité qui a provoqué la perte de vitesse des hypermarchés. "Il y a par contre de plus en plus de supérettes".

Le JT
Les autres sujets du JT
Les ypermarchés sont de moins en moins nombreux.
Les ypermarchés sont de moins en moins nombreux. (FRANCE 2)