Consommation : quand tomates et raisins déçoivent

Une enquête de satisfaction sur les tomates et le raisin indiquent que les deux fruits, lorsqu'ils sont vendus en supermarchés, déçoivent majoritairement les consommateurs.

France 2

Après les abricots, les melons et les fraises, l'association CLCV (Consommation Logement Cadre de vie) a passé au crible le goût des tomates et du raisin blanc de nos supermarchés. Le constat est sans appel : des fruits insipides, selon la majorité des testeurs. Pour les tomates, seuls 28% des consommateurs jugent leur goût satisfaisant. Sur le marché de Marseille (Bouches-du-Rhône), ce jeudi 11 janvier au matin, le constat est partagé.

Le raisin moins contesté que la tomate

L'enquête, réalisée l'automne dernier par 830 volontaires, portait sur trois variétés : la tomate grappe, la cœur de bœuf et la cerise. Et ce sont ces dernières qui s'en sortent le mieux : 42% des consommateurs les jugent savoureuses, mais bien plus chères. Pour les raisins, les consommateurs sont plus satisfaits : entre 50 et 60% apprécient l'aspect, le gout et la tenue des fruits. Mais la majorité n'a retenu aucune différence entre le raisin français et italien, bien que le tricolore soit 45% plus cher.

Le JT
Les autres sujets du JT
La tomate de Marmande
La tomate de Marmande (DR)