Consommation : les Français boudent les fruits et légumes

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Consommation : les Français boudent les fruits et légumes
France 2
Article rédigé par
C.Barbaux, J-C.Martin - France 2
France Télévisions

Les ventes de fruits et légumes ont baissé de plus de 4% par rapport à 2020. En cause, la hausse des prix et une météo maussade, qui n'incite pas à la consommation. 

Sur les étals du marché de Saint-Bonnet-de-Mure (Rhône), on trouve des abricots, des melons et des poivrons. Ces produits de saison peinent toutefois à trouver preneur, faute de météo estivale. "Il a fait très froid ici. On ne s'est pas fait de ratatouille", s'amuse un couple. Une jeune femme confie quant à elle avoir "acheté moins de crudités". Cet été, les Français délaissent les fruits et légumes. En conséquence, les ventes de produits frais ont chuté de 4,4%. La baisse atteint même 9,5% pour le bio. 

Augmentation des prix 

Le verger de Delphine Ogier a gelé au printemps, emportant la majorité de sa production de poires. Pour rentrer dans ses frais, elle devrait vendre ses abricots 7 euros le kilo. Elle a choisi "de laisser à 5 euros, pour plutôt respecter un prix raisonnable", afin de "liquider" sa production. Dans une exploitation maraîchère à Genas (Rhône), Patrick Bornicat récolte deux fois moins de légumes que d'habitude afin de s'adapter à la faible demande : 250 salades contre "500 salades par semaine" d'ordinaire. 150 kilos d'haricot verts sont en train de flétrir dans sa chambre froide. En 29 ans de métier, il n'avait jamais vu un tel gâchis. Le prix des fruits et légumes d'été a augmenté de presque 6% en un an. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Alimentation

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.