Consommation : la livraison de colis par drones séduit les géants américains

Publié
Drones : la livraison par les airs séduit les géants américains
Article rédigé par
C.Guttin, A.Sangouard, T.Donzel, L.Setyon, K.Sullivan den Bergh - France 2
France Télévisions

Pour une livraison toujours plus rapide, Amazon, Walmart et Google développent leurs drones destinés à la livraison de colis ou de courses. Une innovation qui se concrétise, mais soulève encore des questionnements.

Grâce à un drone, en quelques minutes, le colis est récupéré dans l’entrepôt et livré devant la porte. Plus petit, plus léger et plus rapide qu’une livraison classique, les drones sont en passe de devenir l’innovation incontournable des grandes marques. Amazon lancera son service de livraison par les airs d’ici la fin de l’année, alors que la chaîne d’hypermarchés Walmart se sert déjà de ces engins pour livrer ses courses à ses clients. Une pratique qui a déjà ses adeptes outre-Atlantique, comme Sarah, habitante de l’Arkansas (États-Unis). Sa crème glacée arrive encore gelée, mais la moitié de ses œufs n’a pas résistée à un atterrissage brutal, elle sera remboursée.

Walmart veut quatre millions de clients à la fin de l’année

Une livraison d’un nouveau genre qui se transforme en guerre technologique entre chaque marque, qui veut développer cette innovation le plus vite possible. Walmart espère quatre millions de clients d’ici la fin de l’année 2022, alors qu’Amazon est en phase de test en Californie (États-Unis) et au Texas (États-Unis)

La maison mère de Google a aussi développé son propre drone. "On a un drone avec 12 petites hélices qui lui permettent de décoller verticalement. Ensuite, il est capable de voler normalement, comme un avion, à une vitesse de 105 km/h et dans un rayon de près de dix kilomètres", détaille Jacob Demmitt, directeur marketing de Wing. Un marché en pleine expansion face aux nouveaux besoins des clients. De nombreuses questions technologiques restent tout de même en suspens, comme l’autonomie de la batterie, le vol en conditions difficiles ou le risque de collision avec les autres drones.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.