Consommation : en Sarthe, on évite le gaspillage des œufs

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Consommation : en Sarthe, on évite le gaspillage des œufs
FRANCE 3
Article rédigé par
Q.Duval, M.Yvard, S.Goublin - France 3
France Télévisions

Acheter à bas prix les invendus alimentaires ; les consommateurs sont de plus en plus nombreux à utiliser des applications antigaspi qui ont fleuri ces dernières années. Une entreprise du Mans (Sarthe) l'utilise notamment pour écouler ses œufs. 

Dans une vente d'œufs, la caisse se trouve sur un téléphone, grâce à une application. Il ne reste plus qu'à récupérer sa commande en quelques minutes. La première vente via l'application Too Good To Go est une réussite, à condition de tenir la cadence. Chaque panier contient une trentaine d'œufs pour quatre euros vingt, soit un tiers du prix habituel en grande surface. Ces œufs, vendus directement au consommateur, ont été refusés par les grandes surfaces à cause des contraintes logistiques très strictes dans le secteur alimentaire. 

Reconditionnements

"On a pu arriver en retard chez nos clients, donc la marchandise a été refusée, ou un colis sur la palette a été endommagé, ce qui a généré un refus", explique Camille Jung, directrice des ventes. Sur deux jours, environ 10 500 œufs seront vendus via l'application, mais pour les dizaines de milliers d'autres refusés, ce sera le chemin d'une autre usine. "Ces œufs sont déballés par notre personnel, mis sur des alvéoles en plastique et dirigés vers nos partenaires qui, eux, vont séparer le blanc du jaune (...) à destination d'autres entreprises", explique Christophe Bériard, directeur de l'usine Loeuf. La France reste le premier producteur européen. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.