Consommation : à la découverte du supermarché du futur

Où et comment ferons-nous nos courses demain ? Nos habitudes de consommation ont déjà bien changé. La journaliste de France 2 Justine Weyl a testé le supermarché du futur, qui vient tout juste d'ouvrir à Paris.

Voir la vidéo
FRANCE 2

De l'extérieur, on pourrait croire que c'est une brasserie parisienne, avec sa terrasse remplie de clients en plein déjeuner. Pourtant, c'est bien un supermarché, un magasin bourré de technologie, un laboratoire grandeur nature où l'enseigne teste ses innovations sur de vrais clients. Ici, il n'est pas obligatoire de passer par les caisses pour payer ses achats. Tout peut se faire grâce à son téléphone. Après avoir téléchargé l'application, créé un compte et entré sa carte bancaire, on peut commencer ses courses. L'opération a pris une dizaine de minutes, mais cela est censé faire gagner du temps en évitant la queue à la caisse. Du temps, il faut en passer plus en rayons, car il faut enregistrer chaque article en scannant son code-barres. Tout fonctionne bien, quand tout à coup, une coupure de réseau empêche notre journaliste Justine Weyl d'enregistrer ses achats. Ce jour-là, elle est la seule à utiliser l'application, qui n'est pas obligatoire pour faire ses courses ici. Certains autres clients semblent prêts à sauter le pas.

Reconnaissance vocale, écrans tactiles, identification des articles par vidéo...

Au détour d'un rayon, notre journaliste tombe sur une borne d'orientation à reconnaissance vocale. Elle indique où se trouvent les articles dans le magasin. Les autres clients tentent eux aussi l'expérience. Juste en face, on trouve une autre curiosité. Au rayon alcool, un mur interactif aiguille les clients dans le choix d'une bouteille. Un peu plus loin, un mur d'écrans tactiles. Au bout des doigts, 500 articles supplémentaires qui ne se trouvent pas dans le magasin et qui peuvent être livrés à domicile. Avec toutes ces technologies, on en oublierait presque ses achats. 15 € pour six articles : c'est dans la moyenne des prix du quartier. Bientôt, il n'y aura plus besoin de son téléphone ni de scanner chaque article. Les 132 caméras de vidéosurveillance reconnaîtront directement les produits que l'on met dans le panier. Une technologie futuriste pas si lointaine. D'ici six mois maximum, elle devrait être testée dans le magasin laboratoire, avant d'être peut-être étendue à votre supermarché.

Le JT
Les autres sujets du JT
Où et comment ferons-nous nos courses demain ? Nos habitudes de consommation ont déjà bien changé. La journaliste de France 2 Justine Weyl a testé le supermarché du futur, qui vient tout juste d\'ouvrir à Paris.
Où et comment ferons-nous nos courses demain ? Nos habitudes de consommation ont déjà bien changé. La journaliste de France 2 Justine Weyl a testé le supermarché du futur, qui vient tout juste d'ouvrir à Paris. (FRANCE 2)