Cet article date de plus de cinq ans.

Comptes truqués : le groupe Financière Turenne Lafayette menacé

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Comptes truqués : le groupe Financière Turenne Lafayette menacé
Article rédigé par
France Télévisions

Un audit vient de révéler que les comptes du groupe Financière Turenne Lafayette, la maison mère de William Saurin, ont été truqués depuis des années par la propriétaire récemment décédée.

Vous connaissez forcément le cassoulet William Saurin, le couscous Garbit ou le jambon Madrange. Ses marques appartiennent au groupe Financière Turenne Lafayette. Aujourd'hui le chiffre d'affaires de l'ensemble pèse 900 millions d'euros. Sur le papier, c'est une belle réussite. Mais, suite au décès de sa propriétaire, Monique Piffaut, la nouvelle direction a commandé un audit. C'est le choc, les comptes ont été truqués depuis des années, ce qui permettait au groupe de recevoir toujours des financements des banques.

L'État assure qu'il viendra en aide au groupe

Le groupe représente 3 000 emplois directs ainsi que1 500 intérimaires et prestataires. Son avenir est aujourd'hui menacé et Bercy a promis mercredi 14 décembre qu'il trouvera des solutions. Pour préserver ses emplois, le groupe devra forcément se redresser.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.