Collecte des Restos du coeur dans les supermarchés : de quoi ont-ils besoin ?

132 millions, c'est le nombre de repas qui ont été distribués par les Restos du coeur en 2016. Ce vendredi 10 mars, l'association fondée par Coluche a lancé sa grande collecte nationale de vivres dans les surpermarchés. 

France 2
Cet entrepôt des Restos du Coeur se transforme ce week-end en petite fourmilière. À Toulouse (Haute-Garonne), on reçoit des centaines de produits récoltés aujourd'hui dans les supermarchés. Tout est centralisé ici. L'association s'est fixé un objectif : collecter en deux jours 8 000 tonnes de denrées qui seront réparties cet été par les Restos du coeur. Les dons des particuliers représentent 40% des produits récoltés. Le reste est acheté ou donné directement aux associations par les grandes surfaces.

Des produits d'hygiène ou pour bébés

L'année dernière, 103 000 tonnes de denrées ont été distribuées et une tonne d'aliments, c'est 1 000 repas pour les plus démunis. Dans ce centre à Rennes (Ille-et-Vilaine), comme partout en France, l'association récolte surtout des féculents : riz ou pâtes. Mais les Restos du coeur manquent de certains produits comme des conserves de viande et de poisson, du lait, des produits d'hygiène ou pour bébés. Cette première collecte de 2017 prend fin demain soir, samedi 11 mars.  
Le JT
Les autres sujets du JT
Les Resto du coeur, le 22 novembre 2016. (Photo d\'illustration)
Les Resto du coeur, le 22 novembre 2016. (Photo d'illustration) (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)