Après le blanc, le rouge et le rosé, voici le vin bleu

Une entreprise de Sète vient de se lancer dans la commercialisation du Vindigo, un vin insolite mais 100% naturel, aux couleurs du ciel et de la mer. Un reportage de France Bleu Hérault.

René Le Bail présente son vin bleu, le Vindigo.
René Le Bail présente son vin bleu, le Vindigo. (Sébastien Garnier / RADIO FRANCE)

Le Vindigo est bleu turquoise. Quand on présente la bouteille à des passants dans les rues de Sète (Hérault), ils sont surpris, raconte France Bleu Hérault.

C’est quoi ce vin bleu ? C’est étrange en tous les cas. Et c’est fait comment ce machin-là ? Il faudrait le goûter.un passantavec France Bleu Hérault

Le Sétois René Le Bail, ancien jouteur, créateur de pavois, commercialise avec trois associés ce vin naturel, 100% Chardonnay, fabriqué par des oenologues dans le sud de l’Espagne. "Ils prennent du Chardonnay, ils le passent dans de la pulpe de raisin rouge. Quand on regarde ce raisin, il y a un bleu dedans qui s’appelle l’anthocyane. Ils le filtrent dans cette peau et il sort ce vin bleu", explique-il.

C’est un vin de femmes.René Le Bail, le distributeur du Vindigo

"C’est un vin idéal pour l’été, à boire à l’apéro, sur le sable ou au bord de la piscine. [...]  Les femmes l’apprécient beaucoup. Il est à 11 degrés, ce n’est pas un vin qui est hyper puissant. Il a un goût de fruit. Il y a de la cerise, des fruits de la passion, de la mûre. C’est un vin festif !", ajoute-t-il.

La petite entreprise a commandé 35 000 bouteilles, vendues à partir de 12 euros. Le vindigo est surtout distribué à Sète. On le trouvera aussi bientôt à Bordeaux (Gironde) et peut-être à Shanghai en Chine.