"Amertume délicate et agréable" : vieilles de 244 ans, trois bouteilles de vin jaune du Jura mises aux enchères

Les dernières dégustations de cette cuvée de vin jaune, vendu samedi à Lons-le-Saunier (Jura), datent de 1992 et 1994.

Deux bouteilles de vin jaune datant de 1774, prise en photo le 22 mai 2018, dans une cave d\'Arbois (Jura).
Deux bouteilles de vin jaune datant de 1774, prise en photo le 22 mai 2018, dans une cave d'Arbois (Jura). (SEBASTIEN BOZON / AFP)

"Les bouteilles du XVIIIe siècle, ce n'est quand même pas très courant." La réflexion est signée Philippe Étiévant. Le commissaire-priseur pour Jura Enchères fait référence aux trois bouteilles de vin jaune qui sont vendues samedi 26 mai à Lons-le-Saunier dans le Jura. Ces nectars ont été mis en bouteille en 1774. L'année même où Louis XVI est monté sur le trône de France.

Endormis depuis 244 ans, ils ont été conservés durant huit générations à Arbois, une petite ville vigneronne et capitale des vins du Jura. Ces vins jaunes ont pu se reposer dans la cave du commandant Georges Grand, un militaire passionné de vins. Enfermées dans la plus belle cave de la région, elles sont restées à température constante plus de 200 ans. Rangées à l'horizontale, ces flacons de 87 cl ont été conservés à 15 degrés.

Ce vin a fait l'objet de deux dégustations en 1992 et en 1994.Philippe Étiévant

"Amertume délicate et agréable, arôme de noix, d'épices avec des notes de curry très présentes." Les éloges rapportées par Philippe Étiévant vont bon train. Elles datent des deux dernières dégustations qui ont eu lieu en 1992 et en 1994. "Les dégustateurs étaient stupéfaits par la qualité du contenu de la bouteille", raconte le commissaire-priseur.

Les trois dernières bouteilles de ce millésime sont décrites avec "des notes épicés, curry, cannelle, vanille, l'abricot, le raisin de Corinthe et la figue", par les derniers chanceux qui ont eu l'occasion de les goûter. Depuis, deux bouteilles de la même cuvée ont déjà été vendues, mais c'était en 2011 à Arbois et en 2012 à Genève. Elles étaient parties pour 57 000 euros et 38 300 euros.