Alimentation : vers une taxe sur les jambons avec nitrites ?

Une taxe sur le jambon contenant du nitrite, proposée par un député du MoDem, sera examinée dans le cadre du projet de loi de financement de la Sécurité sociale.

FRANCE 2

Fabriquer du jambon sans nitrites est un défi pour une alimentation plus saine. Tous les jambons contenant ce conservateur, nommé E250, pourraient bientôt être taxés 10 centimes d'euro par kilos, payés par les industriels. C'est du moins ce que propose un député du MoDem, Richard Ramos. "On démarre tout petit, on le créé dans le budget de la Sécurité sociale, et s'ils ne font pas ce qu'il faut, alors on recommencera la taxe. On ne peut pas laisser croire aux gens que le nitrite n'est pas dangereux", explique-t-il.

Un jambon sans nitrites vendu plus cher

Ce conservateur serait responsable de certains cancers, selon l'OMS. La limitation des nitrites rassure donc les consommateurs. Les industriels, eux, tentent de s'adapter. Une marque de charcuterie vend 95 % de produits nitrités, mais elle vient de lancer une gamme sans ce conservateur. Un jambon vendu 15 % plus cher, car le procédé de fabrication est plus complexe. Mais pour l'industriel, une taxe ne favorisera pas l'accès à une alimentation plus saine. La nouvelle taxe sera examinée par les parlementaires dans la semaine, dans le cadre du projet de loi de financement de la Sécurité sociale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le rayon charcuterie d\'un supermarché à Faches-Thumesnil (Nord), le 6 décembre 2012. 
Le rayon charcuterie d'un supermarché à Faches-Thumesnil (Nord), le 6 décembre 2012.  (PHILIPPE HUGUEN / AFP)