Cet article date de plus d'un an.

Alimentation : les produits moins chers aussi bon que les premiers prix

Publié
Alimentation : les produits moins chers aussi bon que les premiers prix
Alimentation : les produits moins chers aussi bon que les premiers prix Alimentation : les produits moins chers aussi bon que les premiers prix (FRANCE 3)
Article rédigé par France 3 - M. Justet, N. Tabouri, K. Toufik, C. Dewaegeneire, P. Aubert, X. Roman, F. Simoes, M. Le Rue
France Télévisions
France 3

Les produits moins chers et moins attirants par leur emballage seraient tout aussi bon que les produits de premiers prix. C’est ce qui ressort d’une enquête publiée par l’association UFC Que choisir, jeudi 20 octobre.

Les produits moins chers, aux emballages épurés et aux prix très attractifs, peuvent-ils valoir leurs équivalents de marque ? "J’ai été surprise que non, entre certaines marques et sous-marques il n’y a aucune différence", estime une jeune femme. "Avec une marque, on a aussi des fois l’idée que cela va être de meilleure qualité alors que pas du tout en fait", estime une autre. Le magazine "Que choisir" a mené l’enquête. Des produits premiers prix seraient similaires ou meilleurs dans certains cas. Parfois, les recettes sont même identiques.

Peu de cahiers des charges donc moins cher

"L’exemple extrême cela va être les lasagnes. Elles sortent de la même usine (…). Ce sont plutôt des lasagnes correctes alors autant les payer deux fois moins cher", explique Elsa Abdoun, journaliste à l’"UFC-Que choisir". Les produits sont moins chers, car les industriels jouent sur plusieurs leviers pour faire baisser les prix. "Ce sont des produits qui n’ont pas nécessité de faire de la recherche et du développement (...) Ce sont des produits dont le cahier des charges peut être moins exigeant", fait remarquer Olivier Dauvers, spécialiste de la grande distribution. Pour faire son choix, il est conseillé de regarder la liste des ingrédients. Plus elle est longue, plus le produit aura été modifié. Pour le goût, à chacun de se faire son propre avis.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.