Alimentation : le prix du poulet en forte hausse

Publié
Le poulet est lui aussi touché par la hausse des prix : +9% sur les poulets standards. Les éleveurs répercutent une partie des coûts des céréales, et la tendance à la hausse se confirme pour les fêtes.
France 3
Article rédigé par
F.Vallet, D.Basier, J.Coulais, P.Wursthorn, A.Lo Cascio, M.Bitton - France 3
France Télévisions

Le poulet est lui aussi touché par la hausse des prix : +9% sur les poulets standards. Les éleveurs répercutent une partie des coûts des céréales, et la tendance à la hausse se confirme pour les fêtes.

Dans les rayons des supermarchés, le prix du poulet est particulièrement en hausse : +9% sur les poulets standards. "J'achète plus des aiguillettes de poulet, parce que le prix a augmenté énormément", confie une acheteuse. Un casse-tête pour Michel Petit, éleveur de volailles à Avensan, en Gironde. Il est confronté à une augmentation des coûts, notamment des céréales, son premier poste de dépenses. "Depuis quelques mois, ça a vraiment beaucoup augmenté. On était à environ 180 euros la tonne de maïs il y a un an, on est aujourd'hui à 250, pratiquement".

Les industriels augmenteront encore en 2022

Résultat, l'éleveur a baissé ses marges, et augmenté légèrement le prix : 40 centimes de hausse. Son poulet vaut désormais 10,40 euros le kilo. Pas question pour lui de réduire la durée d'élevage de 180 jours minimum, contre moins de 50 jours pour un poulet standard. Certains industriels, eux, ont déjà augmenté leurs tarifs en 2021, et comptent bien les augmenter à nouveau en 2022.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.