Cet article date de plus de deux ans.

Alimentation : l'additif controversé E171 sera interdit l'an prochain

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Alimentation : l'additif controversé E171 sera interdit l'an prochain
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

À compter du 1er janvier 2020, le colorant E171, présent dans certains aliments, sera interdit, car il est jugé potentiellement dangereux.

L'E171, plus communément appelé dioxyde de titane, est un additif omniprésent sur les étiquettes. Ce blanchissant est injecté dans de nombreux aliments industriels comme les bonbons, les médicaments ou les cosmétiques. Depuis des années, les associations et ONG alertent sur sa dangerosité. En 2017, une étude avait démontré que l'additif provoquerait notamment des lésions précancéreuses et des troubles immunitaires chez le rat.  

Les industriels prennent les devants

À Paris, la chocolaterie La Mutinerie a trouvé une alternative au dioxyde de titane dans ses confiseries : elle utilise du chocolat blanc. Le produit est plus sein, mais la conservation des couleurs est quelque peu altérée. Face aux critiques, certains industriels de l'agroalimentaire s’étaient engagés à retirer l'E171 de leurs recettes. Bruno Le Maire vient se signer un arrêté suspendant sa mise sur le marché à partir du 1er janvier 2020, uniquement pour les produits alimentaires.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Alimentation

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.