Alimentation : de l'eau pour gonfler les poulets

La répression des fraudes vient de trouver du poulet gonflé à l'eau dans les stocks d'associations caritatives pour les plus démunis. Un industriel danois est pointé du doigt.

FRANCE 2

Les marchandises étaient destinées aux distributions dans les épiceries solidaires et à la préparation de repas pour les plus démunis. Des escalopes de poulet analysées durant l'été 2019 ont été jugées non conformes par la répression des fraudes. "Les escalopes de poulets présentaient une teneur en eau supérieure à la norme autorisée (...) elle n'induit cependant d'impact ni sur la santé des bénéficiaires, ni sur les propriétés des produits", détaille la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), lundi 9 septembre.

360 tonnes de volaille dans le collimateur

Au total, 360 tonnes de volaille sont épinglées. De la viande en provenance d'un fournisseur danois et distribuée via le Fonds européen d'aide aux démunis (FEAD) vers quatre associations : les Restos du cœur, le Secours populaire, la Croix-Rouge française et Banque alimentaire. Le fournisseur aurait-il intentionnellement injecté de l'eau pour accroitre ses marges ? Une enquête pour fraude a été confiée aux autorités danoises. Les escalopes de poulet, qui ne représentent aucun risque à la consommation, seront écoulées avec un message d'avertissement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des poulets dans un rayon de supermarché (illustration).
Des poulets dans un rayon de supermarché (illustration). (MYCHELE DANIAU / AFP)