Cet article date de plus de trois ans.

Alimentation : comment reconnaître les fruits mûrs ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Alimentation : comment reconnaître les fruits mûrs ?
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Valérie Heurtel livre tous les détails sur la consommation de fruits mûrs, à point, sur le plateau du 13 Heures.

À quoi reconnait-on un fruit mûr ? Première chose, "il faut éviter d'enfoncer son doigt dedans, ça, ce n'est pas bien ! Vous le savez, parce qu'après, le fruit pourrit", prévient Valérie Heurtel sur le plateau du 13 Heures ce mercredi 7 mars. "Un fruit mûr, ça se reconnait à l'odeur", explique-t-elle. "Il faut se méfier de la couleur", poursuit la journaliste. L'ananas, par exemple, peut se tester en retirant une feuille. "Si vous avez un doute, vous tirez sur une feuille, si ça vient tout seul, c'est qu'il est à point. Et si, en plus, il pèse lourd, ça veut dire qu'il est gorgé de sucre et il ne sera que meilleur", explique Valérie Heurtel.

Attention aux fruits qui continuent à mûrir après la récolte

Pour un melon, "la zone autour de la petite tige doit être bien craquelée et la tige doit partir toute seule", précise-t-elle. Mais attention, puisqu'il y a deux sortes de fruits : "ceux qui, une fois cueillis, arrêtent de mûrir. C'est le cas des fraises, des agrumes et de l'ananas. Et puis il y a ceux qui continuent de mûrir dans la corbeille", comme les mangues, les bananes, ou encore les pommes. Il faut garder un œil dessus pour ne pas les laisser pourrir.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.