Alimentation : 38 enseignes de la grande distribution prennent des mesures contre le gaspillage

Contrairement à une idée tenace, il est bien possible d'acheter et de manger certains produits après la date de péremption. Des tonnes de produits alimentaires partent chaque année à la poubelle, alors qu'ils ne présentent aucun risque sanitaire, mais la grande distribution semble prête à faire des efforts pour changer ses habitudes et les nôtres.

FRANCE 2

Dans les rayons d'une grande surface, certains produits comme les chips sont à consommer de préférence avant le 5 janvier. 24 jours après, elles sont pourtant toujours en vente. Une solution trouvée pour essayer de réduire le gaspillage alimentaire, mais tous les clients ne sont pas convaincus. Pour les persuader, ces produits sont vendus jusqu'à 50% moins cher, car ils sont en réalité toujours consommables.

Des rayons "anti-gaspi" installés dans des supermarchés

Leur date de durabilité minimale, appelée DDM, avec la mention "à consommer de préférence avant le...", peut être dépassée. Cela concerne le café, les gâteaux secs et certaines conserves. Aucun risque pour la santé, seuls le goût ou la texture du produit peuvent être altérés. Des rayons avec l'inscription "anti-gaspi" sont installés depuis quelques mois dans un supermarché de Rennes (Ille-et-Vilaine). Il permet au magasin de continuer à vendre ces produits.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un chariot plein dans un supermarché symbolise un pouvoir d\'achat élevé. Photo d\'illustration.
Un chariot plein dans un supermarché symbolise un pouvoir d'achat élevé. Photo d'illustration. (THOMAS SAMSON / AFP)