Achats de Noël : le week-end de l’année à ne pas manquer

Dans les commerces de bouche, c’est l’effervescence en cette période de Noël. Beaucoup croulent sous les commandes et ont renforcé leurs effectifs. 

FRANCE 2

Il n’est pas question de perdre le rythme. À l’approche du repas de Noël, cette boucherie ne désemplie pas. Les stars du moment, enrubannées comme un cadeau, ce sont le poulet de Bresse et le chapon. 250 volailles sont vendues à cette période de l’année. "Cela représente un bon 40% du mois de décembre. C’est très important", explique Sébastien Hely, patron d’une boucherie agricole. Et pour finir le repas, quoi de mieux qu’une petite douceur. Dans cette pâtisserie, on est entre 50 et 80 bûches réalisées chaque jour.

Des effectifs renforcés

L’organisation est également renforcée grâce à de nouvelles embauches. "On est 23 pendant l’année et en cette période de fêtes, on est jusqu’à 35 personnes. L’organisation commence très tôt le matin pour les pâtissiers, à 2 heures du matin", indique Charlotte Bölher, directrice boutique Le Nôtre. De 30 à 120 euros, il y a des bûches pour tous les goûts. De quoi ravir les papilles des plus gourmets.

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans les commerces de bouche, c’est l’effervescence en cette période de Noël. Beaucoup croulent sous les commandes et ont renforcé leurs effectifs. C’est le week-end de l’année à ne pas manquer.
Dans les commerces de bouche, c’est l’effervescence en cette période de Noël. Beaucoup croulent sous les commandes et ont renforcé leurs effectifs. C’est le week-end de l’année à ne pas manquer. (FRANCE 2)