Cet article date de plus de trois ans.

A l'Assemblée, des députés des Républicains déposent un amendement pour défendre le mot "chocolatine"

Cet amendement vise à promouvoir cette dénomination utilisée dans le Sud-Ouest pour désigner la viennoiserie au chocolat.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des pains au chocolat dans une vitrine à Paris, le 13 décembre 2015. (WINFRIED ROTHERMEL / PICTURE ALLIANCE)

Vous dites "pain au chocolat" ou "chocolatine" ? Dix députés du parti Les Républicains ont déposé un amendement dans le projet de loi Agriculture et alimentation, afin de promouvoir le mot "chocolatine", explique Le Parisien. Cette dénomination est privilégiée par les habitants du Sud-Ouest pour désigner la viennoiserie au chocolat. Les auteurs réclament que le Code rural et de la pêche intègre désormais la "valorisation du nom d'usage et de notoriété d'un produit."

"Une telle évolution, légère, de la loi, permettra de redonner ses lettres de noblesse à de nombreux produits locaux", écrivent les auteurs de cet amendement, dont le député du Lot Aurélien Pradié. "Ce sera par exemple le cas d’une viennoiserie dont historiquement le nom a puisé son origine dans la région Gasconne, et qui fait la fierté de tout le sud de la France : la chocolatine." 

Ce n’est pas seulement un 'amendement chocolatine'... C’est un amendement qui vise à protéger les expressions populaires qui mettent en valeur des savoir-faire culinaires.

Aurélien Pradié

à franceinfo

Les auteurs ne sont pas tous élus du Sud-Ouest, à l'exemple du député des Côtes d'Armor Marc Le Fur, la députée de Seine-et-Marne Valérie Lacroute et le député des Yvelines Michel Vialay. L’examen de cet amendement aura lieu d’ici le mercredi 30 mai.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Alimentation

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.