VIDEO. Manifestation contre la présence d'amiante dans les établissements scolaires

Beaucoup d'établissements scolaires construits dans les années 1960 contiennent de l'amiante, un matériau toxique interdit depuis 1997. Vendredi 12 octobre, des milliers de personnes ont manifesté pour exiger le désamiantage des écoles. Elles dénoncent le déni des autorités.

France 3

Au lycée Georges Brassens dans le Val-de-Marne, des enseignants refusent de faire cours depuis dix jours parce qu'ils s'inquiètent pour leur santé et celle de leurs élèves. Plusieurs accidents dont un incendie fin septembre, ont révélé la présence d'amiante, presque partout dans leur lycée. "On a 1 500 mètres carrés d'amiante par étage", dénonce Raphaëlle Pepe, professeure d'anglais. Vendredi 12 octobre, enseignants, parents et élèves du lycée Brassens ont rejoint un long cortège à Paris, car leur établissement n'est pas un cas isolé.

Interdit depuis vingt ans

L'amiante n'est interdit que depuis vingt ans en France et ce matériau a massivement été utilisé dans la construction de nos écoles. On en retrouve dans les toitures, dans les flocages sous les faux plafonds et parfois même dans l'atmosphère.

L'amiante est hautement cancérigène, même quand on le respire. L’association des victimes de l'amiante réclame que toute la lumière soit faite sur la présence de cette fibre, dans les établissements scolaires. Pour calmer les esprits, c'est le recteur lui-même qui s'est déplacé dans ce lycée du Val-de-Marne. Après les vacances de la Toussaint, l’établissement sera complètement rénové et pendant les travaux, les cours auront lieu dans des bâtiments provisoires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des victimes de l\'amiante défilent à Paris, le 9 octobre 2015. 
Des victimes de l'amiante défilent à Paris, le 9 octobre 2015.  (MAXPPP)