Mediator : ouverture d'un procès long et complexe

Le très attendu procès du Mediator s'ouvre lundi 23 septembre. Le journaliste Clément Weill-Raynal est en direct du palais de justice de Paris lundi midi.

France 3

Le procès hors norme du Mediator débute lundi 23 septembre. Il est prévu pour durer six mois. "Hors du commun parce que c'est celui d'une catastrophe sanitaire qui a fait près de 5 000 victimes, dont 2 684 se sont d'ores et déjà constituées parties civiles", commente Clément Weill-Raynal, journaliste de France Télévisions en duplex du palais de justice de Paris, lundi midi.

"Un procès d'une extraordinaire complexité"

"C'est un procès d'une extraordinaire complexité qui va durer plus de six mois et qui va tenter d'établir, de démêler l'enchevêtrement des responsabilités qui a conduit à cette catastrophe sanitaire", précise le journaliste de France 3. Au premier plan de ces responsabilités, il y a le groupe pharmaceutique français Servier et de ses dirigeants. "On leur reproche d'avoir, pendant des années, multiplié les fraudes pour tenter de dissimuler le caractère nocif du Mediator", conclut Clément Weill-Raynal.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une plaquette de Mediator. (illustration)
Une plaquette de Mediator. (illustration) (FRED TANNEAU / AFP)