"La Fille de Brest" ou le combat d'Irène Frachon contre le Mediator

Pendant des années, la pneumologue Irène Frachon a combattu seule pour dénoncer les ravages du Mediator. Cette histoire est portée à l'écran dans "La Fille de Brest".

France 3

C'est le combat acharné d'une femme médecin. Irène Frachon contre le Mediator et l'industrie du médicament. C'est un film, qui sort ce mercredi au cinéma, mais c'est d'abord une histoire vraie. "Je me suis dit dans ma tête, là je suis devant une vraie héroïne", confie Sidse Babett Knudsen, qui interprète la pneumologue. Le Mediator est un antidiabétique, responsable de 1 500 à 2 000 morts. Et c'est Irène Frachon, la lanceuse d'alerte, qui a obtenu le retrait de ce médicament grâce à son combat judiciaire contre le laboratoire Servier.

Rythmé comme un thriller

Presque dix ans plus tard, une procédure pénale est toujours en cours et la pneumologue du CHU de Brest poursuit sa lutte. Pour elle, l'avant-première du film est l'occasion de parler une fois encore de son combat, surtout quand les spectateurs sont 300 étudiants en médecine. "On aimerait s'inspirer de son parcours", affirme une étudiante. La Fille de Brest se regarde comme un thriller. Aucune chance de s'ennuyer durant ce film qui raconte le combat courageux de cette femme exemplaire.

Le JT
Les autres sujets du JT