Abbaye de Daoulas : un jardin de plantes médicinales aux mille vertus

Pour se soigner, les plantes médicinales sont utilisées depuis des siècles. Dans le Finistère, l'abbaye de Daoulas est un lieu d'échanges et de recherches sur les remèdes de la nature.

France 2

Le jardin de l'abbaye de Daoulas (Finistère) est un jardin médiéval reconstitué sur deux terrasses à partir de documents d'autres abbayes. Pascal Vieu est le conservateur en chef du jardin, il a participé à ce chantier. Chaque plante a une vertu médicinale. "On pensait que le bleuet soignait seulement les yeux bleus, en fait, on sait aujourd'hui qu'il soigne tous les types d'yeux (...) Il est ophtalmique, antiseptique, il va soigner tout ce qui est de l'ordre de la conjonctivite par exemple", raconte le responsable collections botaniques de l'abbaye de Daoulas.

750 variétés de plantes

Le jardin est un trésor avec 750 variétés de plantes aux propriétés reconnues. Si ces espèces se trouvent dans ce lieu, c'est qu'au XIIe siècle, dans cette ancienne abbaye de l'ordre de Saint-Augustin, elles composaient en partie le jardin des moines. Les médicaments n'existaient pas. Ce jardin n'est pas seulement un musée des plantes du passé, certaines ont bénéficié des recherches les plus avancées, comme une plante antipaludique qui peut donc sauver des vies.

Le JT
Les autres sujets du JT
fleur
fleur (France 2)