Salon de l'étudiant : du coaching pour mieux choisir

a revoir

Présenté parLaurent Delahousse

Diffusé le 08/03/2014Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Maintenant, un reportage qui s'adresse aux lycéens qui n'ont pas encore choisi leur filiere post-bac. Beaucoup s'interrogent encore sur leur avenir et pourtant il faut d'ores et déjà choisir une formation. Mais comment faire le bon choix? Le Salon de l'étudiant propose jusqu'à demain soir à Paris des séances de coaching.

Comme beaucoup d'adolescents, Claire ne sait pas ce qu'elle va faire après le lycée. Elle a 16 ans, elle est en première ES, plutôt bonne élève. Dans moins d'un an, elle devra choisir son orientation après le bac.

Ce qui m'inquiète, ce serait de faire une école, de me lancer dans des concours et au final que cela ne me plaise pas du tout et devoir tout recommencer.

Entre le droit, le journalisme et le management, elle hésite. Sa mère l'aurait bien vue dans une école de commerce, comme tout le monde dans sa famille.

C'est vraiment notre environnement. Je ne voudrais pas qu'elle se le reproche à 40 ans. D'être dans une filière sans le vouloir.

Ecoles, universités, formations sont installées au Salon de l'étudiant pour éclairer les indécis. Claire a choisi de se faire aider par des professionnels, une science de coaching d'une heure pour 69 euros. Claire compétences.

Est-ce que naturellement vous êtes une personne qui dans la vie s'organise, planifie.

Je ne suis pas ordonnée mais j'ai besoin de cadres.

Ça semble un peu logique et tout à fait cohérent d'envisager d'aller vers la sphère des métiers du commerce et du management. Des métiers qui vous permettront de travailler en équipe et qui impliquent beaucoup de contacts.

A l'issue de l'entretien, elle peut enfin faire ses choix.

Les pistes que j'écarte, c'est le droit et le journalisme. Je m'intéresse plus à la filière commerciale.

Il y a beaucoup de gens qui sont en première année de licence sans savoir pourquoi, sans avoir réfléchi à un projet. Cela ne marche pas. Il vaut mieux tenter quelque chose en prenant un léger risque.

Comme ses parents, comme ses frères et soeurs, Claire va donc se lancer dans des études de commerce.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==