Cet article date de plus de huit ans.

Saint-Martin-Vésubie : hommage à Hervé Gourdel

Publié
Temps de lecture : < 1 min.
Article rédigé par
France Télévisions

Le recueillement d'un village, d'une région. Pour tous les proches, les mots manquent.

Je ne sais pas ce qu'on peut dire là-dessus.

Dans ce village où Hervé Gourdel partageait sa passion de la montagne c'est une immense émotion.

J'ai tellement les boules. A 6 heures du matin j'étais déjà en route. Mon sentiment c'est comme la montagne, je suis en colère, impuissant et en colère.

Tous ont perdu un proche, un ami, un partenaire de randonnée. Hervé Gourdel, tout le monde le connaissait.

Beaucoup d'accompagnateurs du département sont passés entre les mains d'Hervé.

Si je suis accompagnateur, c'est un peu grâce ou a cause de lui.

Il m'a souvent conseillé, nous avons dessiné des sentiers ensemble. Ce n'est pas un sentiment commun, c'est quelque chose qui m'appartient. C'est la peine d'avoir perdu un ami et une colère sourde J'ai une colère sourde qui monte en moi. Dans le cortège il y a des lycéens ils sont partis 3 heures plus tard e leur école pour une marche dans les sentiers du Mercantour que Gourdel aimait tant Un symbole fort comme les mains ligués de l'évêque et du musulman.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.