Redécoupage territorial : la proposition de Ségolène Royal

a revoir

Présenté parDavid Pujadas

Diffusé le 21/05/2014Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Les présidents de régions devancent le gouvernement dans la réduction du nombre de régions. Ségolène Royal est pour le mariage Poitou-Charentes Pays de la Loire. Des élus qui souhaitent avant tout éviter de se faire imposer leurs futurs contours géographiques.

Ils sont voisins et veulent se marier. Le marais poitevin et les châteaux des Pays de la Loire n'auront bientôt plus de frontières administratives. Les deux régions veulent fusionner. Le président des Pays de la Loire et l'ex-patronne de la région Poitou-Charente sont d'accord, mais ils posent la même condition.

Nous ne voulons pas que les régions soient dépecées. Il faut s'unir entre régions qui ont des cohérences entre elles.

Des régions jusque-là jalouses de leur indépendance. Mais ce volontarisme soudain s'explique : les élus craignent de subir un éclatement de chacune des régions. Au nord, la Loire-Atlantique pourrait rejoindre la Bretagne. Au sud, les deux Charentes pourraient s'allier à l'Aquitaine. Divers projets proposent d'autres démantelements en France. La Picardie pourrait voir ses trois départements rejoindre chacun une région différentes. Certaines entités politiques disparaîtraient en France, ce que les élus ne veulent à aucun prix.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==