Vidéo Roland-Garros 2021 : Djokovic-Nadal, Krejcikova, les sacres français... Revivez les moments forts de la quinzaine

Roland-Garros a pris fin dimanche après quinze jours de tennis mémorables. Revivez les moments forts des Internationaux de France en vidéo.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 6 min.
La poignée de mains entre deux monstres à l'issue de leur 58e duel sur le circuit, l'un des plus beaux entre Rafael nadal et Novak Djokovic en demi-finale de Roland-Garros le 11 juin 2021. (MARTIN BUREAU / AFP)

Toutes les bonnes choses ont une fin. Roland-Garros s'est terminé dimanche 13 juin, avec le sacre de Novak Djokovic. Cette quinzaine porte d'Auteuil aura été marquée par des moments forts. Du point du tournoi de Lorenzo Musetti en passant par l'incroyable demi-finale entre le numéro 1 mondial et Rafael Nadal, voici ce qu'il faut retenir du tournoi.

Un come-back épique et Djokovic remporte une deuxième fois Roland-Garros

Il a beau être numéro un mondial, Novak Djokovic n'a pas pour autant eu de passe-droits. Le Serbe a été malmené comme rarement en finale d'un Grand Chelem, mené deux sets à zéro par Stefanos Tsitsipas, arrivé sans complexe dans sa première finale de Majeur. Puis le n°1 mondial s'est réglé à nouveau et a tout changé. Ils n'étaient que cinq à avoir renversé une situation aussi compromise lors d'un match pour le titre à ce niveau. Djokovic n'est pas du même bois que les autres. Le voilà désormais double vainqueur porte d'Auteuil, le seul Grand Chelem qu'il n'avait pas remporté jusqu'alors à plusieurs reprises.

Les meilleurs moments de la finale messieurs Novak Djokovic - Stefanos Tsitsipas

Krejcikova, la folle épopée

Ce nom ne vous disait certainement rien avant la quinzaine, mais la Tchèque Barbora Krejcikova a déjoué les pronostics tour après tour. Svitolina, Stephens, Gauff, Sakkari… Plusieurs cadors du circuit éliminés à la file, avant d’aborder une finale face à une autre joueuse inattendue à ce niveau, la Russe Anastasia Pavlyuchenkova. Portée par son "flegme tchèque", impassible et chirurgicale, la 33e joueuse mondiale, qui n’avait jusque-là remporté qu’un seul tournoi dans sa carrière - la semaine précédant ce Roland-Garros à Strasbourg -, a conclu son incroyable série par une victoire en trois sets (6-1, 2-6, 6-4). À 25 ans, il s'agit du plus grand accomplissement de sa carrière.

Les meilleurs moments de la finale dames Barbora Krejcikova - Anastasia Pavlyuchenkova

La demi-finale épique entre Nadal et Djokovic

"Est-ce que nous pratiquons le même sport qu’eux ?" s’était enthousiasmé l’Argentin Diego Schwartzman, après le match. Il faut dire que les deux acteurs ont livré un combat épique, lors de leur 58e choc. Pendant plus de quatre heures, Rafael Nadal et Novak Djokovic se sont rendu coup pour coup avec comme seul objectif la finale de Roland-Garros. L’apothéose de cette rencontre s’est déroulée dans le troisième set où, pendant 97 minutes, les deux hommes n’ont rien lâché. Finalement, le Serbe a eu le dernier mot et a éliminé le maître des lieux, qui avait l’ambition de décrocher un quatorzième titre à Paris.

Les meilleurs moments du match Rafael Nadal - Novak Djokovic

La victoire folle de Herbert/Mahut en demie contre le double colombien

Qui a dit que les Français avaient tous été éliminés piteusement à Roland-Garros ? Si c’est le cas en simple, en double, Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut ont brillé. Déjà gagnante sur la terre ocre parisienne en 2018, la paire tricolore s’est de nouveau qualifiée en finale au terme d’une demi-finale épique, contre les Colombiens Juan Sebastian Cabal-Robert Farah. Après avoir perdu la première manche, les Bleus sont revenus dans la partie et se sont finalement imposés, devant un public conquis. Ils ont ensuite remporté le tournoi pour la deuxième fois.

Les meilleurs moments du match Herbert/Mahut - Cabal/Farah

Quatre Français en demi-finales chez les juniors, Van Assche vainqueur : l'avenir du tennis français n'est pas si noir

Plongé dans la sinistrose en première semaine, le tennis français a retrouvé des couleurs lors de la deuxième partie de la quinzaine. Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut ont rappelé que la France restait une des meilleures nations en double. La relève s'est ensuite chargée de donner l'espoir des jours meilleurs. Quatre joueurs tricolores ont rallié les demi-finales du tableau juniors garçons, une première dans l'histoire de l'ère Open ! Arthur Fils, Giovanni Mpetshi Perricard, Sean Cuenin et Luca Van Assche se sont joués le titre, revenu à Van Assche, vainqueur d'Arthur Fils en finale. Cerise sur le gâteau, Fils s'est consolé avec Mpetshi Perricard en remportant le tournoi de double juniors.

Les meilleurs moments de la finale juniors Luca Van Assche - Arthur Fils

La Reine Serena a abdiqué

Comme un symbole. Après le retrait de Roger Federer, c’est au tour d’un autre mythe du tennis de quitter Roland-Garros. A 39 ans, Serena Williams est tombée lors des huitièmes de finale, contre Elena Rybakina en seulement deux sets. Une élimination terrible pour l’Américaine, qui voit son rêve d’égaler le record de nombre de titres en Grand Chelem de Margaret Court (24) s’éloigner.

Les meilleurs moments du match Serena Williams - Elena Rybakina

Ruud-Davidovich Fokina, l'autre match de la quinzaine

Le tableau hommes n'a pas manqué de belles affiches cette année encore à Roland-Garros. Outre le Nadal–Djokovic au caractère éternel, le 3e tour entre deux belles promesses du circuit Casper Ruud et Alejandro Davidovich Fokina valait le détour. Les deux jeunes joueurs (tous les deux 22 ans) se sont livrés une bataille sans merci, à l'intensité splendide et avec certains moments proches de l'irrationnel. A l'image de l'Espagnol, auteur d'un service à la cuillère pour sauver une balle de débreak à 6-5, dans le 5e set. Son audace a finalement payé (7-6, 2-6, 7-6, 0-6, 7-5) après 4h35 de jeu.

Les meilleurs moments du match Casper Ruud - Alejandro Davidovich Fokina

Le coup de sang de Roger Federer contre l’arbitre

Arrivé sans réelles "références" sur le circuit avant ce Roland-Garros, le Suisse Roger Federer, revenu d’une blessure au genou droit qui l’aura tenu éloigné des courts durant près d’un an et demi, s’est fait remarquer pour son jeu toujours aussi flamboyant à 39 ans. Mais aussi pour son accrochage avec l’arbitre lors de son deuxième tour face au Croate Marin Cilic. À trois jeux à un, le Suisse est vexé par un avertissement de l’arbitre sur son temps pris entre deux points, jugé trop long. S’en suit une discussion de près de deux minutes entre l’arbitre et Federer, accoudé au filet, et d’une deuxième salve lorsque le Suisse se retrouve sur son banc. Des échanges savoureux…

Les meilleurs moments du match Federer - Cilic

Le point du tournoi pour Musetti contre Cecchinato

Marco Cecchinato (83e mondial) et Lorenzo Musetti (76e) ont sans aucun doute offert l’un des plus beaux points du tournoi. Les deux Italiens s’affrontaient pour une place en huitièmes de finale le samedi 5 juin. Et ils ont régalé les spectateurs du court 14. Dès le début de la troisième manche, les deux hommes ont fait rugir le public de la porte d’Auteuil. Sur un service à la cuillère de Cecchinato, Musetti a fait le break avec un coup gagnant…derrière le dos ! Un point qui restera dans les annales.

Les meilleurs moments de Lorenzo Musetti - Marco Cecchinato

La révélation Tamara Zidansek

Dans cette édition où aucune joueuse du Top 10 n’a réussi à atteindre le dernier carré pour la première fois de l’histoire du tournoi, la Slovène Tamara Zidansek est sans doute la plus grosse surprise. Une élimination de Bianca Andreescu au bout du suspense à son tableau de chasse dès son entrée en lice, suivi d’un quart de finale sensationnel qui restera le point d’orgue de sa quinzaine face à l’Espagnole Paula Badosa (7-5, 4-6, 8-6 en 2h29 de match). La 85e joueuse mondiale a surpassé toutes les attentes, elle qui n’avait jamais dépassé un deuxième tour en Grand Chelem. Elle cédera de peu face à la future finaliste Anastasia Pavlyuchenkova, pour ce qui restera une des plus belles histoires de ce Roland-Garros.

Les meilleurs moments du match Tamara Zidansek - Paula Badosa

Swiatek, la tenante du titre, éliminée avec brio par Sakkari

Vainqueure surprise de l’édition précédente, la Polonaise, Iga Swiatek, est arrivée jusqu’en quarts de finale avec un parcours sans faute. Aucun set concédé sur ses quatre premiers matchs, peu étaient ceux à donner cher de la peau de la Grecque Maria Sakkari, pourtant 18e joueuse mondiale avant la rencontre. Après une entame à l’avantage de Swiatek, la puissance de feu et la détermination sans faille de Sakkari ont renversé toutes les ambitions de la Polonaise (6-4, 6-4). Un sacré retour sur terre pour Swiatek, et une première qualification dans un dernier carré pour Sakkari, première grecque de l’histoire à réaliser cette performance en Grand Chelem.

Les meilleurs moments du match Maria Sakkari - Iga Swiatek

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Les vidéos Roland-Garros

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.