Roland-Garros : Furness victorieux, des Français à la peine, Alcaraz en impose... Ce qu'il faut retenir de la deuxième journée de qualifications

Pour cette deuxième journée des qualifications, sept Français étaient à l'affiche ce mardi à Roland-Garros.

Article rédigé par
Hugo Lauzy - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min.
Le Français Constant Lestienne est passé à côté de son premier tour de qualifications à Roland-Garros, mardi 25 mai 2021. (SOUILLARD BRUNO / MAXPPP)

Malgré les averses régulières au dessus de la Porte d'Auteuil, la deuxième journée de qualifications, mardi 25 mai, a vu s'incliner Aubane Droguet, Constant Lestienne, Maxime Janvier, Luca Van Assche et Alexandre Müller. Seule éclaircie bleue, la victoire d'Evan Furness face à un autre Français, Timo Legout. Le jeune Espagnol Carlos Alcaraz (18 ans), révélation de ces derniers mois, s'est lui imposé en toute tranquilité.

La victoire française du jour : Furness sans pitié pour Legout

Le seul match franco-français de la journée n'a pas été le bras de fer tant espéré entre les deux wild-cards. Le mieux classé, Evan Furness (22 ans, 329e), a dominé les débats en deux sets (6-2, 6-1) en 1h07. Il s'est en effet détaché facilement 4-0 dans la première manche, sans laisser de réelles possibilités à Timo Legout (19 ans, 1037e). Trop fébrile sur ses mises en jeu, le plus jeune des deux Tricolores n'a pas pu tenir la cadence dans un deuxième set, lui aussi à sens unique (6-1). Au deuxième tour, l'Américain Denis Kudla, tête de série numéro 10, sera quant à lui le prochain adversaire d'Evan Furness, qui est le seul qualifié tricolore de la journée.

Les meilleurs moments du match Timo Legout - Evan Fourness

Aubane Droguet encore trop juste

Pour sa deuxième participation aux qualifications de Roland-Garros après 2020, la Française Aubane Droguet s'est inclinée en trois manches (6-2, 0-6, 6-0) face à la Roumaine Elena Gabriela Ruse (174e joueuse mondiale) en 1h38.

Habituée aux circuits ITF, la joueuse de 18 ans a mis du temps à rentrer dans son match avec un premier set remporté sans difficulté par son adversaire, plus solide dans le jeu. Mais la réaction de la 731e joueuse mondiale est survenue dans la foulée pour décrocher un deuxième set blanc (6-0), avec 71% de points gagnés derrière sa première balle. Une embellie passagère puisqu'elle s'est ensuite écroulée physiquement, dans un troisième set sans appel en faveur de la Roumaine (0-6).   

Aubane Droguet se relance dans le deuxième set
 

Coco Vandeweghe tient toujours la route

Dans ce duel 100% américain, Coco Vandeweghe, ancienne 9e mondiale mais redescendue au classement WTA à une 223e place mondiale, a pris le dessus sur Kristie Ahn en trois manches (3-6, 6-3, 6-4) au cours d'un affrontement de 2h06. Tête de série numéro 15, Kristie Ahn a fait la course en tête en dictant sa loi dans le premier set (6-3). Mais c'était sans compter sur la hargne de la New-Yorkaise de 29 ans qui s'est vite ressaisie pour revenir au score 6-3 dans la deuxième manche.

Sur le même rythme, Coco Vandeweghe, ex demi-finaliste de l'Open d'Australie et de l'US Open en 2017, a fait l'écart 5-1 avant de se faire une petite frayeur pour finalement l'emporter 6-4 dans la dernière manche. Suffisant cette fois-ci pour la fantasque Américaine qui retrouvera la Russe Anastasia Gasanova (172e) au deuxième tour des qualifications.

Constant Lestienne éliminé d'entrée 

Il était pourtant l'une des meilleures chances françaises d'accéder au tableau principal chez les messieurs. Constant Lestienne, 223e joueur mondial, n'a pas fait le poids face à l'Américain Thai-Son Kwiatkowski. Avec un premier break concédé dès son deuxième jeu de service, l'Amiénois a cédé logiquement la première manche (6-2). Pris de vitesse d'entrée au deuxième set, il n'a pas pu se reprendre par la suite, en s'inclinant lourdement (6-0), dans une rencontre bouclée en un peu plus d'une heure.

Constant Lestienne débute son match face à Thai Son Kwiatkowski

Maxime Janvier, un réveil trop tardif

Opposé au Russe Evgeny Donskoy (136e mondial), le troisième Tricolore de la journée, Maxime Janvier, s'est lui aussi fait rapidement dépasser dans cette rencontre (6-0, 6-4) en 1h04. En grosse difficulté au service, le Français, 225e à l'ATP, a concédé son service à six reprises avec seulement 21% de points glanés derrière sa deuxième balle et un pourcentage de retour beaucoup trop faible.

Trop peu pour espérer renverser la tendance, malgré un retour à partir de 3-1 dans la deuxième manche. Après deux débreaks consécutifs, le Creillois de 24 ans a en effet replongé à 4-5 sur son service, pour ensuite laisser la victoire au Russe qui n'en demandait pas tant. 

Evgeny Donskoy sort Maxime Janvier en deux sets

Alexandre Müller, si près, si loin

Dans un match décousu, le Français Alexandre Müller est venu s'ajouter à la liste des défaites françaises au premier tour après sa défaite contre l'Allemand Peter Gojowczyck (1-6, 6-0, 6-4) en 1h28 de match. L'Aixois avait bien démarré en s'offrant deux breaks pour conclure une première manche sans problème (6-1). Le retour de bâton s'est toutefois produit dans la deuxième, où le 190e mondial n'a accroché que cinq points sur l'ensemble du set (0-6). Obligé de réagir, Müller a tenu le choc jusqu'à 4-5 avant de céder son dernier jeu de service et offrir la victoire sur un plateau à Gojowczyck sur sa première balle de match.

Peter Gojowczyk s'impose en trois sets face à Alexandre Muller

Une mise en marche tranquille pour Alcaraz

Nouvelle attraction du circuit ATP, le jeune Espagnol de 18 ans Carlos Alcaraz n'a pas fait dans le détail pour disposer sans trop de difficultés du Slovaque Lukas Lacko (212e mondial) en deux sets (6-3, 6-3) en 1h23 de match. Souvent comparé à son idole Rafael Nadal, l'Ibère, 94e joueur mondial, a fait parler sa vitesse et sa mobilité pour se rendre la partie facile avec 21 coups gagnants et 72% de points gagnés derrière son service. Au prochain tour, la tête de série numéro 7 affrontera l'Italien Andrea Pellegrini (234e joueur mondial).

Van Assche a (pourtant) bien résisté

Inconnu du circuit ATP, à l'exception d'une apparition au tournoi 250 de Montpellier en février dernier, le jeune Français de 17 ans Luca van Assche s'est bien défendu face au Suisse Henri Laaksonen (150e joueur mondial) sans toutefois créer l'exploit, puisqu'il s'incline en deux manches (7-5, 6-3).

Le 1207e mondial à l'ATP s'est fait pilonner sur son service mais n'a cédé qu'en fin de premier set (7-5), malgré six balles de break sauvés sur huit. Luca van Assche a ensuite montré sa détermination avec un jeu accroché à 1-2 sur le service du Suisse pour recoller au score sur sa septième balle de break. 

Laaksonen prend le dessus sur Van Assche

Les résultats des Français de ce mardi 25 mai

Elena Gabriela Ruse bat Aubane Droguet (6-2, 0-6, 6-0)
Thai-Son Kwiatkowski bat Constant Lestienne (6-2, 6-2)
Evgeny Donskoy bat Maxime Janvier (6-0, 6-4)
Peter Gojowczyck bat Alexandre Müller (1-6, 6-0, 6-4)
Evan Furness bat Timo Legout (6-2, 6-1)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Roland-Garros 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.