Cet article date de plus d'un an.

Roland-Garros 2023 : Pouille ravive la flamme, Cornet au tapis, Tsitsipas accroché... Ce qu'il faut retenir du dimanche 28 mai

Roland-Garros a livré, dimanche, ses premières surprises et polémiques sur les courts parisiens.
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min
Alizé Cornet, Lucas Pouille et Maria Sakkari, dimanche 28 mai, à Roland-Garros. (AFP)

Les premiers échanges du tableau final de Roland-Garros ont été donnés, dimanche 28 mai. Cette première journée a été fatale à quelques Français, comme Alizé Cornet ou Constant Lestienne, qui a cru à l'exploit contre Karen Khachanov. Lucas Pouille a poursuivi sa renaissance, alors que l'ancienne demi-finaliste, Maria Sakkari, a chuté d'entrée. Voici ce qu'il faut retenir de la journée de dimanche.

Le revenant : Pouille prolonge le plaisir

Retrouver un adversaire déjà battu – mais repêché – lors des qualifications n'est jamais chose aisée. Lucas Pouille n'a cependant pas fait dans le détail et a balayé Jurij Rodionov (6-2, 6-4, 6-3) en moins de deux heures, dans un match à sens unique. Porté par un court 14 euphorique, le Nordiste a dominé l'Autrichien, dans des proportions plus amples qu'en qualifications, où il lui avait concédé un set.

1er tour : le résumé de Lucas Pouille - Jurij Rodionov

Tombé à la 638e place au classement ATP, Pouille retrouve peu à peu le niveau qui avait fait de lui un demi-finaliste de l'Open d'Australie en 2019. En attendant de retrouver ces sommets, il figure au deuxième tour d'un Grand Chelem pour la première fois depuis près de quatre ans.

Le coup de vent : les Françaises passent à côté

C'est déjà fini pour Alizé Cornet. La Française s'est inclinée en deux sets contre l'Italienne Camila Giorgi (6-3, 6-4). La Française, qui détient le record du nombre de tournois du Grand Chelem joués d’affilée (65 depuis l’Australie 2007), a laissé planer le doute sur son avenir en conférence de presse.

1er tour : le résumé de Alizé Cornet - Camila Giorgi

C'est également terminé pour Jessika Ponchet, 123e joueuse mondiale et issue des qualifications. La Tricolore s'est inclinée sèchement contre l'Argentine Nadia Podoroska (6-0, 6-2). En revanche, ça passe pour Léolia Jeanjean qui a disposé de l’Australienne Kimberly Birrell (6-4, 6-7, 6-3) au premier tour en 3 h 10 de combat. Ce n’est qu’au bout de sa septième balle de match que la Montpelliéraine de 27 ans (n°124 WTA) a mis un terme au match, très disputé.

Les duels fratricides : Humbert efface Mannarino, Moutet écarte Cazaux

Destins croisés que ceux de ces Français, opposés dès le premier tour dans le tournoi de la porte d'Auteuil. Au moins reste-t-il l'assurance de voir figurer des Tricolores au deuxième tour. Sur le court central, Ugo Humbert est sorti vainqueur de son duel contre Adrian Mannarino (6-3, 6-3, 6-1) sans grand suspense. Auteur d'une belle saison sur terre battue, le Messin signe ainsi sa première victoire dans le tournoi et affrontera au deuxième tour l'Italien Lorenzo Sonego, dans un remake de leur match à Monte-Carlo.

1er tour : le résumé de Adrian Mannarino - Ugo Humbert

Il pourrait ensuite croiser la route d'Andrey Rublev, n°7 mondial, à moins que Corentin Moutet ne crée l'exploit. Le Français, tombeur en quatre sets de son compatriote Arthur Cazaux (6-1, 6-3, 4-6, 6-4) dans l'autre duel franco-français de la journée, affrontera le Russe au prochain tour.

La polémique : Marta Kostyuk s'emporte face aux joueurs russes et biélorusses

Battue en deux sets par la Biélorusse Aryna Sabalenka (6-3, 6-2), l'Ukrainienne Marta Kostyuk a été conspuée par le public du court Philippe-Chatrier en refusant de serrer la main de son adversaire, l'accusant de ne pas prendre position sur le conflit en Ukraine. "J'ai envie de voir la réaction des gens dans dix ans quand la guerre sera terminée", a-t-elle répondu à ses détracteurs en conférence de presse.

La tête de série numéro deux Aryna Sabalenka n'a pas tremblé pour son 1er tour face à l'Ukrainienne Marta Kostyuk en s'imposant en deux manches 6-3, 6-2. Les deux joueuses ne se sont pas serrées la main à l'issue du match en raison du conflit entre la Russie et l'Ukraine.
1er tour : Marta Kostyuk refuse de serrer la main à Aryna Sabalenka après sa défaite La tête de série numéro deux Aryna Sabalenka n'a pas tremblé pour son 1er tour face à l'Ukrainienne Marta Kostyuk en s'imposant en deux manches 6-3, 6-2. Les deux joueuses ne se sont pas serrées la main à l'issue du match en raison du conflit entre la Russie et l'Ukraine.

Et Kostyuk, particulièrement remontée, de réclamer un soutien plus clair de la part de ses homologues russes et biélorusses : "Je ne sais pas ce qui fait peur aux autres joueurs. Moi, quand je rentre en Ukraine, je peux mourir d'une seconde à l’autre dans une attaque de drone ou de missile. Donc de quoi ont-ils peur ?"

Quelques minutes plus tôt, Sabalenka a tenté d'éteindre l'incendie en jurant que "personne, dont les athlètes russes et biélorusses, ne pouvaient soutenir cette guerre", sans toutefois se positionner à titre individuel.

Le "presque" exploit : Lestienne fait trembler Khachanov

Pour son premier Roland-Garros, le Français de 31 ans a obligé Karen Kachanov à s'employer pendant cinq sets (3-6, 1-6, 6-2, 6-1, 6-3), après avoir remporté les deux premières manches. Mais le réveil du Moscovite a eu raison des bonnes dispositions de l'Amiénois, gêné au mollet dans l'entame du troisième set. Le Russe s'est qualifié pour le deuxième tour du tournoi pour la septième fois en autant de participations porte d'Auteuil.

1er tour : le résumé de Karen Khachanov - Constant Lestienne

La surprise : Maria Sakkari éliminée d'entrée

Première surprise dans le tableau féminin. Demi-finaliste à Roland Garros en 2021, Maria Sakkari (n°8 mondiale) s'est inclinée dès son entrée en lice dans le tournoi, face à Karolina Muchova (n°48 WTA). La Tchèque, demi-finaliste à Melbourne en 2021, s'est offert le scalp de la Grecque en deux sets, (7-6 [7-5], 7-5) après 2 h06 de jeu. Un scénario aux airs de déjà-vu puisqu'elle avait déjà pris le meilleur sur Sakkari l'an passé, au deuxième tour du tournoi parisien.

1er tour : le résumé de Maria Sakkari - Karolina Muchova

La joueuse d'Athènes s'enfonce dans l'incertitude, elle qui n'a plus passé le troisième tour en Grand Chelem depuis son huitième de finale à l'Open d'Australie, en 2022. Pire, elle a multiplié les éliminations précoces en tournoi cette saison, à Miami et Dubaï notamment, Roland-Garros n'ayant pas échappé à la règle.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.