Roland-Garros 2022 : Tsonga, Pouille, Simon, Ferro et Moutet invités dans tableau final

Les organisateurs de Roland-Garros ont dévoilé, mardi, la liste des joueuses et joueurs français invités pour le prochain tournoi, dont les qualifications débutent le 16 mai.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Jo-Wilfried Tsonga, après de son élimination à Monte-Carlo, le 11 avril 2022. (VALERY HACHE / AFP)

Pour leur dernier Roland-Garros avant la retraite, Jo-Wilfried Tsonga (263e à l'ATP) et Gilles Simon (160e) ont reçu une invitation pour le tableau final, ont annoncé les organisateurs des Internationaux de France mardi 10 mai.

Ils ne sont pas les seuls anciens membres du Top 20 à faire partie des invités de la quinzaine parisienne, puisque Lucas Pouille (165e mondial) intègre cette liste. Corentin Moutet (126e) bénéficie également d'un sésame pour disputer le tournoi. Dans le tableau principal féminin, Fiona Ferro, tombée au 139e rang mondial après avoir atteint la 39e place en 2021, récupère elle aussi une wild-card.

Pour trouver trace de jeunes espoirs tricolores, il faut se tourner du côté des invitations pour les qualifications. Ainsi, Luca Van Assche, sacré à Roland-Garros juniors l'an passé, récupère une nouvelle invitation à 17 ans. Il en va de même pour deux de ses compatriotes qui avaient eux aussi brillé lors du tournoi juniors : Arthur Fils (battu en finale), également âgé de 17 ans, Sean Cuenin (éliminé en demies) du haut de ses 18 ans.

De la jeunesse en qualifications

Le plus jeune de l'armada française dans ce tableau des qualifications est Gabriel Debru (16 ans), classé 782e mondial. Laurent Lokoli (278e), vainqueur de trois tournois sur le circuit Future cette saison dont deux sur terre, essaiera lui aussi de se frayer un chemin jusqu'au tableau final. En 2014, alors âgé de 19 ans, il avait réussi à se frayer un chemin jusqu'au tableau final, avant d'échouer de peu au premier tour, au bout de cinq manches, face à Steve Johnson. 

Chez les femmes, "on est sur la continuité avec des joueuses qui ont l'habitude de Roland-Garros et des jeunes à qui on veut donner leur chance", a commenté Amélie Mauresmo, directrice du tournoi. Fiona Ferro sera accompagnée par Tessah Andrianjafitrimo (144e), Elsa Jacquemot (229e), Léolia Jeanjean (223e), Chloé Paquet (101e) et Harmony Tan (115e) dans le tableau principal.

En qualifications, elles seront neuf à tenter de remporter leurs trois matchs, synonyme de qualification pour la quinzaine la plus attendue de l'année. Audrey Albie (27 ans, 438e mondiale) s'est distinguée cette année sur le circuit français, ce qui lui a offert cette place. Loïs Boisson (18 ans, 524e mondiale), tentera elle une nouvelle fois de rejoindre le tableau principal après avoir été sortie au deuxième tour l'an dernier par l'Ukrainienne Anhelina Kalinina, désormais 36e joueuse mondiale, 6-4, 6-3.

Les qualifications débuteront lundi porte d'Auteuil. Le tournoi principal se tiendra, lui, du 22 mai au 5 juin. Il reste encore quelques wild-cards à attribuer, dans le cadre d'accords avec les fédérations australiennes et américaines.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Roland-Garros 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.