Roland-Garros 2022 : la Française Diane Parry, 19 ans, crée l'exploit et élimine la tenante du titre, Barbora Krejcikova

Mal partie, la jeune joueuse a su trouver les ressources nécessaires pour écarter en trois sets la numéro deux mondiale, lundi, lors du premier tour (1-6, 6-2, 6-3).

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
La joie de Diane Parry après sa victoire au premier tour de Roland-Garros contre la numéro 2 mondiale et tenante du titre, Barbora Krejcikova, le 23 mai 2022. (MATTHIEU MIRVILLE / DPPI via AFP)

Coup d'éclat tricolore porte d'Auteuil. A seulement 19 ans, la Française Diane Parry, 97e mondiale, s'est offert la tenante du titre, Barbora Krejcikova (1-6, 6-2, 6-3), au premier tour de Roland-Garros, lundi 23 mai.

>> Suivez en direct la deuxième journée de Roland-Garros 

Plus rapide et puissante que Parry, la tête de série numéro 2, s’est offert le double break d’entrée, pour mener quatre jeux à rien 13 minutes. La Française, beaucoup trop timorée derrière sa première balle (un point sur dix gagné dans ce secteur de jeu au premier set) ne pouvait que céder la première manche, en à peine plus d'une demi-heure.

1er tour : Parry s'envole dans le 2e set

Le deuxième set a commencé comme le premier, avec un break d'entrée de la Tchèque. L'affaire semblait s'acheminer vers une victoire rapide de Krejcikova, qui avait créé la surprise l'an passé. C'était sans compter sur la rage de vaincre de Parry et son changement de stratégie payant. Grâce à la variété de ses coups, sa qualité de service et sa longueur de balle, la Française a aligné six jeux consécutifs pour s'emparer de la deuxième manche. Les cartes étaient rebattues.

Portée par le public du court Philippe-Chatrier, en feu malgré le temps pluvieux, la Française a confirmé qu'elle savait résister à la pression. Une nouvelle fois menée au score (0-2 0-15), Parry s’est totalement libérée dans la manche décisive pour pousser Krejcikova dans ses retranchements (45 fautes directes), lui mettre huit points successifs et passer devant au score (3-2). "Ce n’est jamais facile de commencer sur le court Central. On a forcément envie de bien faire et de surjouer. Mais j’ai finalement réussi à lâcher mes coups, à jouer mon jeu, je n’avais rien à perdre et je suis vraiment contente de moi", a expliqué Parry en fin de rencontre.

La jeune Tricolore Diane Parry revient sur son exploit du premier tour face à la tenante du titre Barbora Krejcikova en répondant aux questions de Marion Bartoli et remercie le public pour son incroyable soutien.

Breakant au meilleur des moments (4-3), elle n’a pas laissé le stress l’envahir pour finalement l’emporter en 2h10. "J’ai toujours rêvé de pouvoir jouer sur ce court, devant le public français qui m’a clairement poussée pour remporter ce match, a souligné la Niçoise. Je suis la plus heureuse."

Meilleure performance de sa carrière

La désillusion est grande, en revanche, pour Barbora Krejcikova. Malgré un début de saison tronqué par une blessure au coude, la Tchèque de 26 ans, qui n'avait plus joué depuis février, espérait faire mieux. C'est la troisième fois de l'ère Open que la tenante du titre de Roland-Garros prend la porte dès son entrée en lice (après Anastasia Myskina en 2005 et Jelena Ostapenko en 2018).

De son côté, Diane Parry, qui a fait son entrée dans le top 100 au classement WTA  voilà quelques jours, réalise la plus belle performance de sa carrière. Elle égale par la même occasion son meilleur résultat porte d'Auteuil en se qualifiant pour le deuxième tour (qu'elle avait atteint en 2019 pour sa première participation), lors duquel elle affrontera la Colombienne Camila Osorio, 66e mondiale, victorieuse de l'invitée française Harmony Tan. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Roland-Garros 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.