Roland-Garros 2021 : Daniil Medvedev-Stefanos Tsitsipas, un duel sous haute tension en quarts de finale

Les deux joueurs vont se croiser pour la huitième fois de leur carrière professionnelle mardi en quarts de finale à Roland-Garros.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Daniil Medvedev et Stefanos Tsitsipas après leur demi-finale lors de l'Open d'Australie, le 19 février 2021. (ROB PREZIOSO / TENNIS AUSTRALIA)

Quelques minutes après le tirage au sort, Daniil Medvedev et Stefanos Tsitsipas ont sans doute coché sur leur calendrier la date de leur éventuel quart de finale. Les deux hommes, valeurs montantes du tennis mondial, se retrouveront mardi 8 juin en night session dans un duel qui s'annonce explosif, et ce pour quatre raisons.

Les deux joueurs ne s'apprécient guère

Retour en mars 2018. Stefanos Tsitsipas et Daniil Medvedev ne sont alors que deux grands espoirs du tennis mondial, âgés respectivement de 19 et 22 ans. Le Russe est alors au 52e rang mondial lorsqu'il affronte son adversaire à Miami. L'actuel numéro 2 mondial dispose en trois sets (2-6, 6-4, 6-2) du Grec, 70e, mais des échanges fusent en fin de rencontre.

Il sera notamment reproché à Tsitsipas d'avoir insulté son adversaire de "Russe de merde". Medvedev s'approche de son adversaire et est prêt à se battre avec lui avant que l'arbitre de chaise n'intervienne pour calmer le jeu. Les combats suivants seront plus courtois sans que les deux hommes ne nouent des liens ensemble. 

Un duel estampillé "Next Gen"

Comme Alexander Zverev, Stefanos Tsitsipas et Daniil Medvedev sont estampillés "Next Gen" depuis plusieurs années. Une étiquette qui renvoie à cette nouvelle génération censée prendre la suite du "Big Three" légendaire, comprenez le trio Djokovic-Nadal-Federer.

Zverev disputera lui aussi son quart de finale à Roland-Garros mardi, face à Alejandro Davidovich Fokina, mais ce duel entre Medvedev et Tsitsipas est clairement un combat entre les deux joueurs les plus en vue de la "Next Gen".

Dans cette lutte générationelle, c'est pour le moment Daniil Medvedev qui mène aux points avec deux finales majeures disputées et perdues. Si les trois hommes ont remporté les trois dernières éditions du Masters, le Russe est le seul à avoir approché un titre majeur à deux reprises. Zverev, lui, a connu une finale, lors du dernier US Open, alors que le Grec est toujours à la recherche d'un dernier dimanche sur un court central de Majeur. 

Medvedev est la bête noire de Tsitsipas

C'est un duel générationnel, c'est un combat conflictuel, mais cette rencontre entre les deux hommes est surtout un énorme casse-tête pour Stefanos Tsitsipas. Le numéro 5 mondial n'a gagné qu'à une seule reprise en sept rencontres face à Daniil Medvedev. C'était au Masters en poules (Finales ATP de Londres), il y a deux ans. Même sur terre battue, la surface qui sied mieux au Grec sur le papier, le Russe a remporté leur seule confrontation à Monte-Carlo en 2019. 

Après une nouvelle défaite face au numéro 2 mondial en demi-finale de l'Open d'Australie il y a quelques mois, le natif d'Athènes semblait alors désabusé. "Il vous embrouille. Il joue de façon très intelligente".

Un attrait pour les coachs français

Repéré à l'âge de 14 ans par un certain Patrick Mouratoglou, Stefanos Tsitsipas partage avec son compère Medvedev d'avoir quelques attaches en France. Si le Grec est encore coaché par son père au sein de l'académie de l'entraîneur de Serena Williams, il garde pour mentor ce dernier qui est partie prenante dans sa carrière. De son côté, Daniil Medvedev est cornaqué depuis 2017 par le Français Gilles Cervara à Cannes. Élu coach de l'année en 2019 par l'ATP, le gourou tricolore a emmené son protégé à la deuxième place mondiale.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Roland-Garros 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.